Toucher le ciel

Dans la cour du chateau Otard : « Solo de trapèze. Le corps, l’air et la gravité : poésie et beauté n’ont pas besoin de plus pour exister. »

C’est ce que nous a prouvé cette jeune femme par son exploit dans les airs. Suspendue à un arc par les pieds, se laissant tomber avec juste une main pour se raccrocher, enlaçant l’arc puis s’éloignant de lui en nous donnant l’illusion de marcher sur les toits… c’est avec une force et une délicatesse incroyables que cette artiste a époustouflé le public silencieux, tenu en haleine par ses prouesses risquées.

Texte et photos de Lucie B., Tale L, LJM, octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *