Rencontre de Printemps des FCL Lead Ambassadors à European Schoolnet

Volet 1 – Tour d’Europe des Réalisations Future Classroom Lab

La rencontre bi-annuelle des Lead Ambassadeurs du projet Future Classroom Lab s’est tenue les 31/03 et 1/04 au Lab de European Schoolnet (EUN) dans un contexte très particulier suite aux attentats perpétrés dans la station de métro Maelbeek située à quelques mètres de là. Le choix avait été fait de maintenir la rencontre, en partie pour rappeler que la vie et particulièrement ses projets tournés vers l’avenir et porteurs d’espoir comme le FCL, doivent continuer. La fermeture partielle de l’aéroport a cependant contraint certains ambassadeurs de renoncer à venir.

bruxelles032016Dans le Laboratoire de la classe du futur, trois nouveaux pays rejoignent le réseau : la Hongrie, la Turquie et la Slovaquie. Cela porte le nombre de pays impliqués dans le projet Future Classroom Lab au nombre de 17 !

Au programme, la présentation des différents rapports d’activité des ambassadeurs, l’information autour des différents projets de EUN qui pourraient intéresser les pays membre et la définition de pistes de travail européennes, principalement en terme d’amélioration des ressources disponibles : la méthodologie du « Toolkit » et l’accompagnement des initiatives de création de FC Labs ou Laboratoires Pédagogiques, comme certains commencent à émerger en France : La Salle @ctif dans l’académie de Rouen, l’espace ECLA dans l’académie de Lyon et lauréat de la journée de l’innovation 2016 ou encore le projet FCLP2I dans l’académie de Poitiers.

NDLR : Si le lecteur connait une initiative de ce type, qu’il n’hésite pas à contacter le projet FCL en France (fcl.c@gmx.fr).

Rapports d’activité des ambassadeurs

En présentiel ou à distance, chaque participant a pu témoigner des avancées obtenues dans son pays. Sont rassemblés ci-dessous les points-clés des actions menées dans quelques pays partenaires et qui peuvent éclairer le contexte français d’une façon ou d’une autre :

NORVÈGE

norvegeDeux Laboratoires Pédagogiques (FCL… ou [je lance ici l’acronyme de] LabPé) coexistent sur des modèles différents et complémentaires. Le premier est un concept de « FCL in a Box », un LabPé mobile que l’équipe FCL transporte d’école en école pour animer des ateliers. Le second est un espace du même type que le FCL de EUN. Les thèmes de prédilection de ces ateliers tournent autour du phénomène de Gamification, l’apprentissage par les jeux, pas forcéments sérieux… Jørund Høie Skaug a par exemple récemment partagé un journal de recherche Well Played passionnant traitant ce sujet de façon approfondie et orginale.

L’introduction de la programmation dans le curriculum (pour ne pas dire le programme…) constitue une nouveauté dans ce pays et un MOOC sur ce thème est en développement. Il s’inspirera – intelligemment – du MOOC de EUN Academy :  « Coding and Programming ».

PORTUGAL

portugalLe travail effectué dans ce pays est faramineux. Déjà bien investi dans le projet i-TEC, il a pu s’appuyer à la fois sur un réseau existant d’enseignants versés à la méthodologie du Toolkit et sur une forte volonté ministérielle de développer ces LabPé ou FCL.

Démonstration en quelques chiffres : 44 formations ont été réalisées en 2015 par 8 ambassadeurs, 8 FCL ont été construits et 30 sont en projet…

DANEMARK

DanemarkAu Danemark, le travail se concentre autour d’un immense projet. Après de nombreuses réflexions, et inspirations – notamment du modèle de Compétences du 21ème Siècle de l’ITL Research – et un prototype de FCL de 75 m^2, le challenge est de changer d’échelle et de créer au sein de la tour Carlsberg de Copenhague, le FCL le plus grand d’Europe : 1200 m2 dédié à l’innovation pédagogique !

ESPAGNE

EspagneL’Espagne a constitué son réseau d’ambassadeurs FCL. La particularité de l’action dans ce pays réside dans le financement dont dispose le réseau des ambassadeurs afin de leur permettre successivement de participer à un workshop au FCL de EUN à Bruxelles. C’est définitivement une belle manière à la fois de récompenser ces enseignants engagés et de leur permettre de monter en expertise. Une idée que l’on pourra chercher à reproduire en France…

FINLANDE

FinlandePas moins de 27 projets de LabPé sont en gestation. L’inclusion de StartUp dans le schéma du réseau FCL Norvégien est forcément une très bonne idée à suivre.

Par ailleurs, l’ambassadeur bénéfice d’un financement important pour lui permettre de se déplacer dans de nombreux lieux d’innovation, dont l’événement Australien New Generation Learning Space Design à Melbourne la semaine passée. On a pu ainsi découvrir que l’état des réflexions sur les espaces physiques d’apprentissage à l’heure du Numérique y est très avancé. Nous ferions bien de garder un œil sur ces contrées qui, si elle sont lointaines, n’engagent pas moins des projets extrêmement innovants.

ISRAEL

Israel Israel 2

La Beta-School, ouverte en Juin 2015, à déjà accueilli une centaine de partenaires professionnels, davantage encore de chefs d’établissements, un demi millier d’élèves et presque autant d’enseignants. C’est un usage très équilibré qui est proposé du Laboratoire entre activités pédagogiques, événements, formations et démonstrations.

FRANCE

La présentation est sur Slideshare !

 

Soirée ‘Portes ouvertes’ FCL @ctif le Petit Quevilly en Normandie

Une soirée ‘portes ouvertes’ a eu lieu la semaine dernière dans la salle @ctif au Collège Denis Diderot en Normandie.  L’évènement a attiré beaucoup de visiteurs: des parents, des élèves, des membres du conseil d’administration, des enseignants, des représentants de la presse et des membres des réseaux Cardie et Canopé.  Un groupe d’élèves a organisé la soirée et sa mise en place y compris la coupe du ruban.  Cette soirée a permis aux élèves de montrer  aux invités les zones, des projets et des exemples de productions finales.  Ils étaient fiers de montrer leurs QRcodes et pages padlets et comment les lire à l’aide d’ applications lecteurs QR code.  Deux élèves ont montré comment programmer avec nos robots.  Les invités ont pu écrire sur notre livre d’or collaboratif et créer une vidéo devant l’écran vert dans la zone créer. C’était un bon moment de partage. Merci aux élèves.

portesouvertes FullSizeRender (10)IMG_2690

Scénario « Les experts » au Collège Jean Giono du Beausset

Les élèves d’une classe de 5e ont testé leur premier scénario « Les experts » pour organiser  leur  journée de la laïcité le 9 Décembre 2015.

Infographie des étapes du projet

Laicite

Durant toute l’activité, les élèves ont été acteurs, la collaboration et la communication au sein des groupes ont été très productives. Le challenge consistant à présenter et animer la journée a été très motivant. 6 séances d’une heure ont été consacrées à ce travail (hors matinée de présentation). Ils se sont sentis responsables du début à la fin et les groupes étaient constitués d’élèves dys et non dys.

Le travail a été entièrement mené au CDI. L’espace a joué un rôle très important puisque les élèves se sont appropriés les différents espaces (salle info, coin lecture…) et ont modulé l’organisation des tables en fonction de leurs besoins. Notre rôle d’enseignants a été de les aider à respecter les délais impartis, corriger les fautes, donner un avis.

J’ai été fort agréablement surprise de voir que les élèves ont pris de nouvelles responsabilités lorsque les experts se sont regroupés entre eux pour réaliser le questionnaire. De nouveaux groupes se sont reformés de manière naturelle pour la rédaction des textes, la gestion des impressions, la réalisation des panneaux, la recherche de titres porteurs, les invitations…

L’utilisation des nouvelles technologies a été une motivation de plus. L’animation finale de leur travail avec leur questionnaire Kahoot, auprès des classes de 6e qui ont pu utiliser leurs téléphones portables, a été un véritable succès. Quelques professeurs et la direction de l’établissement ont également joué le jeu et testé leurs connaissances avec leurs propres téléphones !

Face à leur demande insistante, nous allons reconduire une activité identique sur le thème de l’égalité filles/garçons le 8 mars avec la participation d’une classe de CM2 et une collègue d’anglais.

 

 

1er scénario « les experts » en CM1 – Riez en Provence

imageMa classe de CM1 a vécu son premier scénario experts ces derniers jours. Le dispositif a reçu un très bel accueil de la part des élèves, y voyant la possibilité de travailler -encore- autrement. Chaque groupe a produit un objet final, mis en ligne sur Twitter. Il s’agissait de produire un jeu numérique sur la phrase en grammaire. L’objectif était pour moi, outre la possibilité de mettre en place ce nouveau dispositif pédagogique, de permettre aux élèves de renforcer leurs connaissances des notions abordées en classe précédemment ou de remédier aux difficultés persistantes.

Ce scénario a mis en évidence plusieurs choses :
– sur la forme :
le travail de groupe devient ici une réelle nécessité, celle de produire un objet utilisable par d’autres (ici un jeu) et ne répond pas à une injonction ou une mode pédagogique. Les élèves en ont compris la nécessité. Ceci a une conséquence immédiate sur la tenue du groupe : pas ou peu de questions de discipline ou de niveau sonore à gérer. Le groupe s’auto-gère dans une ambiance de concentration évidente.
Il apparait ensuite que pour des élèves, encore jeunes dans leur métier d’élève, il est difficile de répondre dans un même temps aux exigences du scénario : accomplir leur tâche dans leur domaine d’expertise tout en apprenant aux autres élèves du groupe ce qu’ils ont appris dans leur propre domaine. Il sera nécessaire d’introduire une étape ou du temps supplémentaire dans la phase où « les élèves deviennent experts » de façon à leur permettre de maitriser totalement leur domaine.
– sur le fond :
il est évident que les élèves ont appris ou renforcé leurs connaissances en grammaire, dans le domaine de la phrase. Mais la tâche était plus complexe qu’elle n’y paraissait…

J’ai fait une première évaluation du dispositif: évaluation mutuelle entre élèves sous forme de reportages vidéos et une co-évaluation orale prof-élève. Il me parait nécessaire de bien préparer le scénario en amont en particulier bien définir les domaines et les outils associés qui permettront aux élèves de devenir experts, afin d’anticiper sur le bon déroulement du scénario et d’en permettre la réussite (par exemple, établir l’ordre dans lequel l’enseignant aidera les groupes qui deviendront experts de leur domaine. Cet aspect me semble de grande importance dans la gestion du calme dans la classe).

Des améliorations seront apportées au prochain scénario (donner plus de temps en particulier). Mais déjà, des élèves se sont lancés en autonomie totale dans la production d’un autre jeu (grammaire toujours) en changeant chacun leur domaine d’expertise (ils ne sont pas passés par la première étape).

A suivre donc…

image

Vers un Future Classroom Lab au LP2I !

  1. Aujourd’hui, jeudi 12 novembre 2015, est une date qui compte pour le Lycée Pilote Innovant International.

En parallèle des travaux lancés dans le premier espace « Interagir », Jean-François Raffestin, Expert Consultant Communication Vidéo, notamment à European Schoolnet, est venu installer un système Polycom de visioconférence !

IMG_9705 4 IMG_9707 4

La salle se prépare à accueillir ce système et sera dotée d’un mobilier modulable – encore à penser – qui permettra d’organiser non seulement des réunions, mais aussi de l’interaction classe à classe.

 

IMG_9708 4 zone 1

Le sol est encore un secret ( 😉 ) mais l’on reconnait déjà le code couleur du Future Classroom Lab de EUN situé à Bruxelles.

IMG_9704 3

Le restant des salles est en projet mais déjà l’ensemble des zones a été identifié.

plan FCLP2I

Derrière chaque zone, se cache des usages et des scénarios, certains ont été construits l’an passé selon la méthodologie FCL comme celui des Experts, qui se réalisera parfaitement dans la zone Echanger. L’idée pour cet espace est, au delà de l’accueil de formations et autre visites, d’en avoir une utilisation principalement pédagogique avec des « vrais élèves » ‘(sic). Chaque utilisation devra être documentée et partagée à l’aide d’un outil comme le Learning Designer qui permet de penser son scénario pédagogique en terme d’activité de l’élève (produire, collaborer, écouter, discuter,…) et de chercher un équilibre grâce à une visualisation graphique des différents temps accordés à chaque type d’activité.

L’espace sera prêt à accueillir un mobilier créatif, innovant (et pourquoi pas recyclé !!) au premier trimestre 2016 notamment grâce aux travaux du groupe Archicl@sse.

L’équipe pédagogique du LP2I se réunira exceptionnellement fin novembre pour donner une nouvelle impulsion collective au projet. Les idées sont déjà en place depuis les formations FCL de l’an passé mais il convient maintenant d’aller au bout du processus de création en déterminant précisément les matériels et mobiliers souhaités.

Allez, pour le plaisir des idées, un dernier aperçu de la réflexion du LP2I sur la zone Echanger.

zone 3N’hesitez pas à commenter et partager vos idées !

Et on n’oublie pas le Tackk du FCL en France !!!

 

A suivre…

Future Classroom Lab Normandie ‘Projet Innovant’

La classe’ future classroom lab’ à Collège Denis Diderot est désormais un ‘projet innovant’ (Rectorat de Rouen, Celle Innovation) et à ce titre l’équipe bénéficiera d’un accompagnement ciblé.    Des élèves ont lancé un concours  logo et nous aurons bientôt notre logo ‘ Collège Denis Diderot Salle @ctif’.  Cette semaine nous avons testé la zone de présentation,  tout particulièrement les élèves ont appris à présenter un travail et puis à intégrer des retours et des conseils donnés par d’autres élèves, afin d’améliorer le produit final.  Ils ont aussi appris à gérer l’espace pour présenter et partager.  Le mobilier est pratique et nous permet de changer la disposition de la salle à tout moment et très facilement.

 

IMG_2164 IMG_2170 IMG_2158

Future Classroom Lab, Collège Denis Diderot – premier test

Cette semaine le collège Denis Diderot a testé le Future Classroom lab avec un groupe d’élèves en décrochage.   Notre premier projet , la découverte et la présentation du lieu nous a permis de règler quelques problèmes techniques.  Les élèves ont testé des zones et pendant la séance ils ont créé des QR codes pour présenter le lieu aux autres élèves.  Nous étions contents de recevoir leurs idées sur comment améliorer certains aspects du lieu.

FullSizeRender (8) IMG_1784 IMG_1763

« Les Experts » – Le premier FCL scénario en France est sorti !

Construit à partir des formations réalisées autour du LP2I de Jaunay-Clan et Canopé National de Janvier à Juin 2015, le scénario « Les Experts » est en vidéo sur Youtube !

Si vous souhaitez partager vos expériences et voir les premières mises en œuvre concrètes, vous pouvez me contacter : xavier-damien-g.garnier@ac-poitiers.fr.

Pour plus d’échanges, rejoignez le groupe eTwinning en contactant : contact@etwinning.fr.

Licence Creative Commons
Future Classroom Scénario - Les Experts de European Schoolnet - FCL en France est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International.
Fondé(e) sur une œuvre à https://www.youtube.com/watch?v=Aub_8YS8IOg.
Les autorisations au-delà du champ de cette licence peuvent être obtenues à http://blogpeda.ac-poitiers.fr/fclf/.

Future Classroom Lab bientôt dans un collège en Normandie

Une salle du futur ouvrira ses portes ce mois-ci au collège Denis Diderot à Petit Quevilly, en Normandie.  Cette classe, baptisée Future Classroom ACTIF, fruit de mois de réflexion de l’équipe enseignante, et inspirée de la Future Classroom Lab de Bruxelles, accueillera des élèves en groupe et en classe entière (6ème – 3ème).

 A partir de plans généreusement dessinés par un entreprise d’architectes parisienne, nous avons transformé et réaménagé une ancienne salle de technologie en une salle du futur divisée en plusieurs zones d’apprentissage, mais entièrement modulable grâce au choix du mobilier (tables et tableau intéractif sur roulettes, sièges..).   Les  scenarii pédagogiques concus pour cette futur classroom sont pluridisciplinaires et permettront la réalisation de projets collaboratifs, en équipe et en autonomie.  Les productions finales mettront l’accent sur le choix  et la créativité des élèves et également du public auquel seront présentées les productions (parents, d’autres élèves, e-twinning). 

Passant dans la zone de présentation (le coin bleu), les élèves apprendront à présenter leurs projets en cours, à s’autoévaluer et évaluer le travail des autres, élément clé pour développer la prise de parole et pour répondre aux difficultés d’ estime de soi présentes chez nos élèves (un des objectifs du projet d’établissement).

Les outils numériques ont une place primordiale dans la Future Classroom ACTIF avec mise à disposition de tablettes et applications,  d’un tableau interactif (acheté grâce au fonds du collège et à un don d’entreprise ), découverte des robots et  du codage.   Les élèves pourront également utiliser un écran vert permettant la création de vidéos dans la zone créer.    Nous voulons préparer nos élèves pour le futur, développer chez eux un esprit d’initiative et surtout l’envie d’apprendre pour toute la vie.

 Auteur: Hélène Braund Professeur d’anglais Collège Denis Diderot

 

Rencontre du FCL avec le groupe Archicl@sse à l’UGAP

Vendredi 3 juillet 2015. Autour de la table, 3 membre de l’UGAP dont le directeur, 4 membres du groupe Archicl@ss dont Anne Bedel qui dirige le groupe au Ministère (DNEA3) et les 4 designers Lauréats du concours Jean Prouvé (concevoir le mobilier scolaire de demain).

L’objet de la rencontre était de discuter de la compatibilité des produits lauréats avec les nouvelles formes de pédagogie active intégrant le numérique.

Evidemment le projet Future Classroom Lab trouve ici des interlocuteurs privilégiés, à même de proposer des solutions en terme de mobilier pour les « Future Classrooms », notamment celle du lycée de Civray (86) ou encore celle qui se met en place au LP2I (86).

  • Lauréat de la catégorie « Ecole Primaire » : Unqui Designers

1 2

Le groupe a noté une grande pertinence des tables à 2 roulettes, à la fois mobiles (déplaçable par les élèves) et « fixe » une fois posées. Les chaises, plus classiques, ont été pensées en terme d’ergonomie. Cette modularité permet de s’adapter à différentes situations d’apprentissage. Le groupe a été, comme face aux autres projets, particulièrement attentifs aux possibilités de collaboration qu’offraient les mobiliers conçus. Des conseils ont été proposés dans ce sens aux designers qui ont pris note !

  • Lauréats de la catégorie « Collège » : Prism Design Studio

3 4

A l’inverse du Lauréat précédent, ce sont les chaises qui ont retenu l’intérêt des participants avec cette ingénieuse idée d’un dossier inclinable afin d’offrir un support, pour tablette par exemple, et permettre des interactions plus fortes entre les élèves. La situation plutôt classique, à gauche de la salle de classe dans le modèle ci-dessus, laisse place à d’avantage d’échanges, de confrontation, voire de mobilité lorsque les chaises sont utilisées seules avec leur dossier horizontal.

  • Lauréats de la catégorie lycée :

Ce sont 2 Lauréats ex-aequo qui ont successivement présenté leur conception. A les découvrir, on comprend pourquoi on n’a pu les départager ! Une est très audacieuse et ouverte à de nombreux usages dont certains sûrement encore à inventer. L’autre est minutieuse, pensée dans l’air du temps, proche de la vague « Node » de Steelcase et intégrant de nombreuses contraintes pour des postures nouvelles liées au numériques et à la modularité que demande les compétences du 21ème siècle.

  • Pierre-Louis Gerlier Design

5
6

Le mobilier est fait de trois modules, une armature, un tabouret « à double assise » et une tablette amovible pour créer (au moins) 4 configurations.

Le groupe a particulièrement apprécié la prise en compte de postures différentes selon la tâche. Si l’on réalise un travail de rédaction, d’analyse ou de conception, la table sera horizontale, s’il l’on adopte une attitude plus reculée, « consultative », le plan pourra être légèrement incliné pour facilité la lecture ou la prise de note par exemple. Il est clair que nombre d’usages peuvent être fait de cette modularité, et si l’on a pu noté un éventuel danger quand à la tablette qui se détache (les craintes ont été bien prises en compte et même en partie levées), il a également été évoqué de ne pas imposer une configuration aux élèves mais de les laisser adopter la posture qu’ils souhaitent en fonction de la tâche qu’ils réalisent. Evidemment cela demande un accompagnement à l’autonomie. Ce mobilier semble par ailleurs bien adapté à de nouveaux espaces modulables en université (Bibliothèques Universitaires par exemple). On pourra consulter à ce propos l’étude détaillée et extrêmement intéressante de l’université de Laval au Québec.

Dans une « Future Classroom » organisée en zones d’apprentissage, on pourrait ainsi, utiliser différentes configurations du produit selon les zones (Configuration 1 et 3 pour Present, Configuration 4 pour Create…) ou laisser différentes configurations co-exister. Les usages diront !

  • SOFY (Pierre Abello Design)

Nous avons ici certainement la future chaise « Node » Française ! Elle permet une modularité très simple avec des atouts importants pour l’utilisateur comme un plateau suffisamment large (50*33 cm) pour un ordinateur ou pour un ensemble tablette-papier-crayon pour un usage pédagogique de fait hybride. Les roulettes ont laissé place à un roulement central pour déplacer facilement la chaise sans avoir l’effet « fauteuil roulant » que certains peuvent reprocher aux chaises « Node ». La modularité ne signifiant pas forcement de « tout faire de sa chaise »… Là encore les configurations de classes possibles sont nombreuses et pour certaines, encore à inventer.

7 8

Du concept à la réalité ?

Le projet Jean Prouvet mené par le Ministère avec l’UGAP a pour objectif la commercialisation de ces 4 produits, possiblement à la rentrée 2016 !

Evidement les espaces liés au projet Future Classroom Lab sont des lieux privilégiés pour accueillir ces mobiliers scolaires de demain.

Cependant, 5000 intentions de commande seront nécessaires pour qu’un de ces mobiliers puisse être produit et commercialisé. Il est à noté que dans le cahier des charges du projet, le prix du produit conçu doit s’établir dans une fourchette située entre 150 et 170 euros.

Les personnes intéressées sont ainsi invitées à prendre contact avec l’antenne UGAP la plus proche et bien évidemment, le réseau FCL se fera l’écho des demandes sur ce type de matériel. En effet, si le mobilier de demain ne peut être aujourd’hui dans toutes les salles de classe, il semble indispensable qu’il réponde aux besoins des équipes pédagogiques, dans le cadre de nouveaux scénarios prenant en compte à la fois les nouvelles formes d’apprentissage des élèves et les compétences dites du 21ème siècle à développer chez les élèves et les enseignants…