0

Prix BD édition 2019

Posted by Michaël PIAT on 21 mai 2019 in Non classé |

Pour cette première édition du prix BD, une sélection de titres a été opérée:

La Nueve

Jamais je n’aurai 20 ans

 

Jeanne d’Arc : de feu et de sang

 

Rédemption,

L’Or des fous, Capa, l’étoile filante (+ exposition), Une vie avec Alexandra David-Néel   Les esclaves oubliés de Tromelin, Marco Polo : la route de la soie, Le Nouveau Monde, Un marron / Caf’ la bou, Spirou, le journal d’un ingénu, Marie curie : la scientifique aux deux Prix Nobel (exposition), Einstein : une biographie dessinée (exposition)  

0

Jamais je n’aurai 20 ans – Jaime Martin

Posted by Michaël PIAT on 1 avril 2019 in Non classé |
Jamais je n’aurai 20 ans Isabel a 20 ans quand la guerre éclate, cette « guerre fratricide qui a détruit l’Espagne », selon les mots de l’auteur. Républicaine, anarchiste et analphabète, elle engage dans ces années terribles trois combats : pour la démocratie et la république, pour être une femme libre et digne, pour être une femme mariée et une mère de famille. L’absurdité, l’arbitraire et l’horreur de cette guerre et de ses morts ne sont pas épargnés aux lecteurs, qui peuvent suivre Isabel et Jaime dans les premières années de l’Espagne franquiste, dictature sans pitié où tous les stratagèmes valent, même au péril de la vie, pour nourrir et entretenir une famille. Survivre, même avec des bouts de verres, sans oublier d’aimer et de s’aimer. Sourire, même s’il faut en crever, aurait pu ajouter Albert Cohen. Une belle et longue histoire, rythmée et qui sait prendre son temps, dans un dessin souple et cohérent, qui ne donne pas envie de baisser le poing.

0

Un homme est mort – Kris et Davodeau

Posted by Michaël PIAT on 1 avril 2019 in Non classé |
Un homme est mort… à Brest, le 17 avril 1950. La ville, couverte de chantiers pour la relever de ses ruines, est déchirée entre ouvriers en grève et patrons qui répriment avec les forces de l’ordre. Une manifestation et… un homme est mort. Contacté par la CGT locale, René Vautier, tout jeune cinéaste, vient tourner un film pour rendre compte des événements et montrer à ces femmes et à ces hommes en lutte combien ils sont forts, vaillants et beaux. Dans son trait inimitable qui saisit l’intimité de l’individu, avec les couleurs des combats sociaux et des jours et des nuits bretonnes, Etienne Davodeau restitue une atmosphère de tensions et de crises. Kris et Davodeau ont entrepris un double chemin, dans le passé, avec un monumental travail de documentation, et dans la reconstitution d’une société qui ne demande qu’à vivre avec dignité. En 61 planches, ils nous racontent 12 minutes de pellicule, une pellicule qui s’effrite à la dernière projection tant elle a illuminé les murs et les nuits de Brest, 12 minutes à jamais gravées dans les mémoires des contemporains, des derniers témoins et des nouveaux lecteurs…

0

L’Or des fous – tome 1

Posted by Michaël PIAT on 1 avril 2019 in Non classé |
L’Or des Fous – tome 1, l’expédition Il a été le premier européen à débarquer sur les côtes Pacifique de l’actuel Pérou. Il a vaincu et conquis un empire aussi vaste que l’empire ottoman à la même époque. Il a survécu aux intrigues et aux tentatives d’assassinat. Il fut riche, puissant, craint. Quelques hommes armés et déterminés suffisent à le faire tomber dans une embuscade fatale. Dans son lit de mort, Francisco Pizarro revient sur sa vie d’or et de sang. Le dessin, sûr et maîtrisé, enrichi d’un gros travail documentaire, se place au service d’une intrigue intéressante mais imparfaite. Par exemple, jamais le nom de Pizarro n’apparaît dans ce volume. Sans avoir quelques repères personnels, le lecteur ne peut identifier les acteurs et l’époque. Une aventure historique originale, puisque centrée sur un personnage clé de la rencontre entre les Européens et les populations précolombiennes, mais ne sait pas se valoriser.

0

Un marron – Livre Ier, Caf la bou

Posted by Michaël PIAT on 1 avril 2019 in Non classé |
Un marron – Livre Ier, Caf la bou Au cours d’une soirée entre propriétaires blancs, des « marrons », ces esclaves en fuite, font violemment irruption, massacrent la famille et leurs amis, pillent la maison et enlèvent une femme noire. Ils savent qu’ils seront pourchassés et doivent trouver refuge dans les vallées et les montagnes. Nous sommes sur l’île Bourbon, aujourd’hui île de la Réunion, à la fin du XVIIIe siècle. C’est leur histoire que nous raconte Denis Vierge, dans une magnifique aventure historique. Le trait est simple et moderne, le dessin et les situations sont réalistes, le contexte historique n’écrase pas l’histoire des individus. Aucun misérabilisme dans le scénario qui trouve un équilibre subtil entre l’empathie et la reconstitution. Un travail d’artiste autant que d’historien. Une excellente lecture, accessible, intelligente, nécessaire.

0

Alix Senator, tome 1

Posted by Michaël PIAT on 1 avril 2019 in Non classé |
Alix a vieilli. Désormais père et sénateur de Rome, il doit résoudre pour l’empereur Auguste, une enquête sur le meurtre d’un grand prêtre de l’Urbs, attaqué et dévoré par un aigle terrifiant. Les auteurs nous promènent dans une Ville antique aseptisée, loin de l’ambiance de Murena, mais restituée avec un souci de réalisme et de justesse. Si l’intrigue reste simpliste et la psychologie des personnages largement perfectible, elles n’empêchent pas les lecteurs de suivre les pas d’Alix, les anciens lecteurs de la série de Jacques Martin, comme les nouveaux qui découvriront là une bande dessinée de bonne facture, classique, efficace sans être inoubliable.

0

Spirou – le journal d’un ingénu

Posted by Michaël PIAT on 1 avril 2019 in Non classé |
Les Aventures de Spirou et Fantasio – le journal d’un ingénu Emile Bravo relève avec génie un défi de grande envergure : non seulement proposer une nouvelle aventure d’une série culte mais aussi, nous catapulter dans l’adolescence de Spirou, ces années d’apprentissage avant la Seconde guerre mondiale. L’auteur signe un ouvrage exceptionnel qui répond avec appétit, humour et subtilité à cette fascinante question : comment Spirou est-il devenu Spirou ? Sans prendre cette opportunité pour nous raconter la Belgique d’avant-guerre comme prétexte, l’auteur sédimente et associe intelligemment les contextes bruxellois, belges, européens, avec l’histoire du jeune Jean-Baptiste qui rencontre un Fantasio hors norme, aveugle aux événements, étranger à la gravité de la situation, dénué de sensibilité. A contrario, Spirou démontre une humanité certes ingénue mais sans être une gangue sclérosante. Le trait et le dessin restituent une ambiance « ligne claire », avec des couleurs à la Jacobs. Un ouvrage magnifique, beau, indispensable, par Emile Bravo, assurément le meilleur auteur de Spirou depuis Franquin.

Copyright © 2019 BD Box – BD Histoire (et Géographie !) All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.


Espace pédagogique de l'académie de Poitiers | Mentions légales