L’innovation dans l’enseignement technique

Mis en avant

Suite à des échanges avec mon collègue Eric Assi qui enseigne l’Automatisme dans deux lycées techniques en Côte d’Ivoire, j’ai rédigé ce document sur la difficulté d’innover dans l’enseignement technique, y compris en France.

1. Pourquoi enseigner de manière innovante ?

Innover n’est pas un objectif en soi, c’est une nécessité pour que nos élèves s’adaptent efficacement aux évolutions profondes de notre société. On peut regretter l’obsolescence des programmes officiels, mais je pense que le Bac n’est pas non plus un objectif en soi. Un Bac général ou technologique n’est pas une formation professionnalisante. Nos activités pédagogiques doivent surtout permettre à nos élèves d’acquérir des méthodes de travail et une capacité de travail pour qu’ils continuent à apprendre efficacement tout au long de leur vie et qu’ils puissent ainsi d’adapter à leur vie future.

2. Comment innover avec des programmes obsolescents ?

Changer les programmes n’est pas forcément la priorité. Je ne pense pas non plus qu’il faille demander aux enseignants de faire des activités innovantes en plus du programme. Il faut faire le programme en permettant aux élèves d’apprendre autrement. L’expérience montre qu’il n’est pas très efficace de demander aux élèves de seulement recopier un cours puis de faire des exercices d’application. Certains essaient d’introduire des activités expérimentales pour illustrer le cours mais restent dans une démarche essentiellement déductive : l’élève applique à des cas particuliers des modèles de comportement introduits dans le cas général.

3. Innover d’abord en introduisant une démarche inductive

L’expérience montre qu’il est plus efficace d’introduire des activités pédagogiques avec une démarche inductive. L’élève doit analyser des exemples de systèmes réels avec un besoin et des contraintes réelles clairement identifiés. Il faut partir d’un système conçu par des ingénieurs, pas un dispositif imaginé par le professeur. L’analyse de solutions techniques réelles de manière contextualisée donne du sens à la démarche d’investigation. L’élève comprend l’intérêt d’une solution technique, l’importance d’identifier les paramètres qui ont une influence sur le niveau de performance de la solution technique choisie dans ce cas réel, la nécessité de modéliser pour optimiser le choix des paramètres de conception, … Les cours sur l’algèbre de Boole ou la cinématique ne sont alors plus que des outils d’analyse ou de modélisation qui sont introduits progressivement et partiellement en fonction des besoins de l’élève (et non pas en fonction d’une progression dogmatique dans laquelle un chapitre doit être terminé avant d’en commencer un nouveau). Les logiciels de CAO ne sont que des versions modernes de ces outils.

Lire la suite

Le nouvel atelier Impression 3D du Futuroscope en partenariat avec le LP2I

Mis en avant

1. L’atelier Impression 3D en quelques mots (brochure 2018)

A la découverte de l’impression 3D !

A partir de l’attraction L’Extraordinaire Voyage, conception, simulation et fabrication d’un dispositif expérimental pour mieux comprendre certaines solutions techniques (transmission de mouvement, programme de commande).

Outils utilisés : logiciels gratuits de modélisation 3D et de simulation (CoSpaces et Onshape), imprimante 3D.

Séances adaptées pour les classes du cycle 3 à la Terminale.

Durée : 1 h par groupe de 25 personnes maximum.

Tarif par personne : 4,50 €. Sur réservation uniquement.

En partenariat avec : Lycée Pilote Innovant International

Imprimante 3D Hephestos 2 de BQ, utilisée dans le nouvel atelier du Futuroscope (source : BQ)

2. Thème de l’atelier

Le thème retenu pour cet atelier sera celui de la nouvelle attraction « L’extraordinaire voyage » :

Les mouvements transmis à la plate-forme de cette attraction du Futuroscope contribuent à rendre extraordinaire le film projeté (Source : Parc du Futuroscope)

Dossier de presse (pdf)

Vidéo de présentation de l’attraction sur le site du Futuroscope (20s)

Vidéo visite de l’attraction & backstages (4min58)

Vidéo making of chapitre 3 (2min52)

Vidéo 1 du constructeur DynamicAttractions (2min53)

Vidéo 2 du constructeur DynamicAttractions (3min21)

Autres vidéos :

Vidéo de parcspassion.org (13min43)

Vidéo les coulisses du Futuroscope par Power 128 (12min02)

Lire la suite

Accueil

Mis en avant

Ce blog présente les Sciences de l’Ingénieur au Lycée Pilote Innovant International (LP2I) de Jaunay-Clan, sur le site du Futuroscope près de Poitiers.

Lycée Pilote Innovant International de Jaunay-Clan près de Poitiers (Source : LP2I)

Les principaux objectifs de ce blog sont les suivants :
– Apprendre aux élèves de S SI au LP2I à communiquer en utilisant le vocabulaire et les notions vues en classe, mais aussi en utilisant des outils numériques performants.
– Garder une trace de ce qui a été étudié pour voir les progrès réalisés, aussi bien dans la maîtrise des contenus que dans l’aptitude à les présenter.
– Mutualiser le travail fait par les différentes équipes pour que chaque élève ait une vue d’ensemble du travail réalisé. En effet, les équipes peuvent travailler sur des supports différents avec des problèmes techniques différents.
– Montrer ce qui se fait en Sciences de l’Ingénieur au LP2I dans le but d’informer les élèves qui souhaiteraient rejoindre cette filière au LP2I.
– Echanger avec d’autres professeurs pour mutualiser nos expériences. Internet est une source formidable d’informations. Avec ce blog nous espérons apporter notre contribution à cette richesse.

N’hésitez pas à nous contacter en laissant des commentaires sur ce blog :

Daniel Pers : enseignant en Sciences de l’Ingénieur au LP2I.

analyse fonctionnelle du monowheel « Airwheel X8 » (1S2C-Eq6)

Dans le cadre de notre formation au diplôme du BAC S spécialisation SI nous nous somme retrouvé à analyser le fonction d’un système au choix, nous nous somme donc penchés sur système de plateforme gyrostabilisé nommé Airwheel X8, en voici le compte rendu.

-Pourquoi un utilisateur achèterai un monowheel ?
*Se déplacer sans effort/de maniere luqdique.
*Écologique
*Facile d’utilisation

-Potentielle contrainte
*environnemental –> utilisation de batterie électrique

-Description fonctionnelle du système:
Le Monowheel réagi selon l’inclinaison de l’axe Z et X aunsi, quand on se penche en avant, il avance et
quand on se penche vers la gauche, il tourne la gauche, etc
voici une modélisation cospaces du fonctionnement d’un monowheel

– Potentielle évolutions/amélioration:
*meilleur autonomie de la batterie
*augmenter la vitesse de déplacement.

-fonctions techniques
*Sustentation(rester debout) du monowheel et de l’utilisateur
–> cadre, accéléromètre, poids/contrepoids
*Propulsion
–> roue, moteurs
*Guidage
–> accéléromètre, poids/contrepoids
*Ralentir/s’arrêter
–> accéléromètre, moteurs

– Impact environnemental :
utiliser le Monowheel permet de limiter les rejets de CO2 puisqu’il fonctionne sur batterie

Expérimentation sur des moteurs pour une maquette de lanceur (1S2C-Eq6)

Protocole expérimental

29 septembre 2017

  1. Alimentation du motoréducteur à l’aide d’une alimentation de laboratoire;

Mesure et variation de :

  • La tension
  • L’intensité
  • et estimation du couple du motoréducteur.
  1. U = 3V : I = 0.10A

Lorsque l’on bloque la roue l’intensité augmente a 0.56A.

  1. U = 5V : I = 0.10A

Lorsque l’on bloque la roue l’intensité augmente a 0.85A.

  1. U = 6V : I= 0.10

Lorsque l’on bloque la roue l’intensité augmente a 1A.

Plus la tension est importante, plus l’intensité max augmente lorsque le moteur force.

  1. /min.

Alimentation du moteur coreless à l’aide d’une alimentation de laboratoire;

Mesure et variation de :

  • La tension
  • L’intensité
  • et estimation du couple du moteur coreless.
  • avec

U = 3V I = 0,60 A

U = 3,7 I = 0,80 A

1698 tr/min.

Clément.S 1S2C
Enzo.S 1S2C
Matthieu.G 1S2C

Compte Rendu Experimentation Groupe 1

Protocole Expérimentale

Notre but est de tester la puissance développée par ce moteur, en appuyant sur la roue pendant qu’il tourne selon différentes tensions (3V, 5V ou 6V).

On va brancher le câble rouge à la borne rouge et le cable vert à la borne noire
– Allumer l’alimentation
– Choisir la tension
– On exercera une pression variable sur la roue avec la main
– On fera une analyse qualitative du nombre de tours/minute en fonction du nombre de volts
– On fera une analyse qualitative du couple
– On calculera la puissance en faisant: 1W=1A*1V
– On répétera cette expérience en faisant varier la tension et l’intensité

Nous avons connecté le moteur avec le générateur. Ensuite, nous avons progressivement changé la tension en volts. On a remarqué des différentes intensités en sortie pour différentes tensions en entrée. Afin de trouver la puissance délivrée par le moteur en sortie nous avons multiplié l’intensité par la puissance.

Les résultats des deux équipes sont asseze similaires, on pense donc que nos résultats sont juste

Bras bionique (1S1B-Eq4)

Etude réalisée par BOONE Clément, DUBECH Lola, SAULNIER Octave et LA FONTAINE Louis : nous vous mettons à disposition notre compte rendu sur le bras bionique.

Source : proceeder.eu

Grâce à ce compte-rendu, vous aurez la possibilité d’en apprendre plus sur le bras bionique grâce à notre analyse sur ce dernier.

Nous vous proposons également de regarder cette super vidéo (2:39) de la chaine LCI sur le bras bionique.

Levitating Water (1S1B-Eq2)

La “levitating water” est une fontaine très particulière. Elle peut être seulement à but esthétique ou servir d’exemple pour les scientifiques car elle illustre l’effet stroboscopique.
Le concepteur a voulu imaginé un objet aussi bien design pour les particuliers qu’un objet utile pour les professionnels dans le domaine scientifique
Il a utilisé l’eau pour créer une illusion d’optique
La fontaine utilise seulement de l’eau et a besoin d’être branché sur secteur
L’utilisateur a donc a branché la fontaine sur secteur et le débit de l’eau donc la taille des gouttes et la vitesse de la chute par des simples boutons

 

Description technique et utilisation du produit

Matériau principal : plastique, interrupteur ON/OFF, arrêt automatique de la fontaine après 4 heures d’utilisation, contrôle de la taille des gouttes d’eau accessible par simple bouton, contrôle de la vitesse de chute des gouttes d’eau accessible par simple bouton, eclairage par leds intégré, a utiliser avec de l’eau distillée, branchement sur secteur avec câble et adaptateur de prise, dimensions approximatives du produit : 53,5 x 23,5 x 21,5 cm.

Démarche d’investigation

5.2) Le système peut être seulement décoratif ou il peut servir d’exemple à des scientifiques pour reprendre quelque formule ou théorème. Le système de ne pas être défaillant sur la coulée d’eau (par exemple : ne pas faire déborder et éclabousser autour)

5.3) Fonctions de service vu de l’utilisateur : Donner un effet de gravité inversé ou diminué sur l’eau qui coule de haut en bas. Le système est simple l’utilisateur a seulement à brancher l’appareil sur le secteur et à régler la taille des gouttes et la vitesse de chute des gouttes d’eau par simple bouton.

5.5) La fonction technique de la fontaine d’eau en lévitation est de faire couler de l’eau distillée et de l’éclairer sous différentes fréquences avec des LED en utilisant l’effet stroboscopique.

Impact Environnemental :

Circuits électriques, plastique au tour de la fontaine

 

Comment fonctionne le concept de la levitation water ?

Vidéo DrNozman :

C’est une illusion d’optique qui utilise la lumière stroboscopique. C’est le même principe qui vous permet de voir des images fixes dans un film. Par exemple, lorsque vous voyez que les gouttes flottent encore, la baisse n’est pas la même, la fréquence de la lumière est synchronisée avec celle des gouttes descendantes, de sorte que chaque fois que la lumière est allumée vous montre l’image d’une chute différente à la la même position (quand il est hors de la goutte continue à tomber et une autre la remplace). Le flux n’est pas continu, c’est une « vapeur » de gouttes.

Si le prochain point est en fait légèrement supérieur à la précédente, lorsque la lumière s’allume, votre cerveau interprète que la même chose se déplace.

Après avoir regardé un film dans lequel l’eau légère était utilisée comme une illusion, on était curieux de découvrir comment cela fonctionnait. Malheureusement, on ne trouve pas de grandes explications de la science derrière l’effet, seules les lumières stroboscopiques sont ce qui l’entraîne. On veut savoir pourquoi les lumières stroboscopiques provoquent cet effet.

Nous présumons qu’il y a un courant constant d’eau et que les lumières stroboscopiques clignotent et s’éteignent à un certain rythme. Pourquoi alors, on ne vois pas le flux d’eau entier allumé, plutôt que des gouttelettes individuelles? Qu’est-ce qui provoque l’apparition des gouttelettes pour «bouger»? Et pourquoi y a-t-il des espaces noirs entre les gouttelettes quand il y a apparemment de l’eau là-bas?

 

http://www.electroboom.com/?p=268

Détailler la création d’une levitation water

Liste des composants électroniques pour faire sa propre “levitation water” :

  • LED: Everlight Elec., 334-15 / X1C5-1QSA, ou toute LED blanches.
  • Comparateur: comparateur d’alimentation 5V avec sortie push-pul
  • Transistor: Fairchild, FQP30N06 ou FET de puissance similaire capable d’être supérieur à 10A
  • Régulateur: MCC, 78L05BP

Le circuit utilise une entrée générée à partir d’un générateur de signal ou la prise audio d’un smartphone avec une application générateur.

Voici les fréquences à respecter :

Test moteur coreless CL820 (1S2C-Eq7)

Durant notre projet de conception d’une maquette du lanceur Ariane 5 nous avons mené des essais sur deux moteurs

Protocole expérimental :
– brancher le moteur au générateur
– faire varier la tension et l’ampérage :
– mesurer la tension → lire les données fournies par le générateur
– mesurer le courant → lire les données fournies par le générateur
– évaluer qualitativement le couple moteur

formule → P=V*I
P : Watt
V : Volt
I : Ampère

Mesures

La vitesse augmente en fonction de la tension
Quand on augmente la tension, il est plus dur de freiner la roue donc le couple varie en fonction de la tension.
Nous constatons aussi que lorsque nous freinons la roue l’intensité augmente pour compenser le couple résistant.

Protocole expérimental du moteur coreless CL820 :
– régler la tension du générateur (3,7V)
– brancher le moteur au générateur
– mesurer la tension → lire les données fournies par le générateur
– mesurer le courant → lire les données fournies par le générateur
– faire varier le couple en mettant ou enlevant des hélices au moteur
– mesurer la vitesse de rotation en tours/min de l’hélice avec un tachymètre*

*tachymètre: Un tachymètre optique mesure la fréquence du signal optique réfléchi par un morceau de bande adhésive réfléchissante que l’on colle au préalable sur une partie en rotation.

Mesures

Vitesse en fonction de la tension

voltage selon l’hélice avec un générateur à 3,6 V

Robot NAO (1S2C)

Robots Nao de différents coloris (source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/6/63/NAO_Robot_%28bleu_et_rouge%29_.jpg)

RICHARD Grégoire 1S2C
PROT Elisa 1S2C
GUINOUARD Matthieu 1S2C
HILAIRET Pierre-Louis 1S2C

1) A quels besoins NAO répond-t-il ?

Besoins sociaux →  assistance personnes âgées/handicapés, aide complémentaire à l’enseignant, programmable (Java, C++, MATLAB, Urbi, C, . Net, Python, Choregraphe)

Besoins économiques →  vente et accueil (hôtellerie et magasins).

Exemple de programmation de NAO (avec le message de base):

programmation en C++

programmation en Python

programmation en Java

2) Contraintes auxquelles doit répondre NAO

 

3) Flux d’informations et d’énergies

Energies: 

Energie électrique (batterie) → [NAO énergie mécanique,                                                                                                           (mouvements de Nao)
                                                             → sons et lumières

Informations:

ordres vocaux ou programmés via ordinateur [NAO actions de NAO
objets ou obstacles détectés par les                              dialogues de NAO
capteurs ou caméras de NAO                                

4) Fonctionnement vu de l’utilisateur

C’est un robot de type humanoïde de 58 cm de haut qui exécute les ordres que lui donne l’utilisateur mais peut également se déplacer en autonomie.
https://robotiquetpe.wordpress.com/

Schéma des différentes parties externes du robot

5) Schéma fonctionnel de NAO
Exemple : (Source : http://slideplayer.fr/slide/2762542/)

Schéma fonctionnel d’un robot humanoïde

6) Fonctions techniques et solutions techniques

NAO se mettant en position assise

(source : https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/7/79/NAO_Robot_.jpg)

Exemple de problème technique : Nao se bloque face à un meuble et ne peut plus avancer

Fonction technique : s’arrêter, tourner sur lui même et repartir

Solution technique : capteurs infrarouges et bumpers pour détecter les obstacles

Expérimentation sur les moteurs d’une maquette de lanceur (1S2C-Eq5)

Avec mon groupe composé de BOURIT Éloïse, RICHARD Grégoire, PROT Élisa et moi même (TEXIER Théo), nous avons étudié deux moteurs pour la réalisation de notre maquette de lanceur.

L’objectif de cette expérimentation est de déterminer quel type de moteur nous allons utiliser dans cette maquette du lanceur Ariane 5.

Tout d’abord, nous avons réalisé des expérimentations avec un motoréducteur.

 I. Protocole expérimental du Moteur à courant continu

Pour ceux qui souhaiteraient un peu plus d’informations au sujet de ce  type de moteur, vous pouvez vous rendre sur l’article de M. Pers au lien suivant : Matériel pour enseigner les Sciences de l’ingénieur ou encore sur les fiches produit du revendeur Gotronic ou bien encore Bang good

Pour ceux qui souhaiteraient acheter ce moteur, vous pouvez les trouver chez Gotronic,qui est un revendeur en France. De plus si vous voulez ce moteur, vous pouvez le trouver chez un revendeur chinois au lien suivant Plastic Tire Wheel With DC 3-6v Gear Motor For Arduino Smart Car

a. Descriptif de l’expérience

Nous avions à disposition le matériel suivant:

Motoréducteur

Motoréducteur décapoté

Voici ce à quoi ressemble notre montage pour la réalisation de nos mesures.

Montage pour réaliser nos mesures

Si vous souhaitez voir ce motoréducteur en fonction, vous pouvez vous rendre sur YouTube au lien suivant:

b. Mesures effectuées

Avec l’aide d’une alimentation de laboratoire, nous testerons un moteur sur une plage de tension comprise entre 3 et 6 Volts. Nous testerons aussi le fait de freiner manuellement le moteur, pour évaluer qualitativement son couple.

U (V) I(A) à vide I(A) avec Crésist. P (W) à vide P (W) avec Crésit.
3 0,07 0,35 0,21 1,05
5 0,08 0,50 0,40 2,50
6 0,10 0,80 0,21 4,80

Voici deux courbes pour montrer nos résultats.

Intensité (mA) en fonction de la Tension (V)

On peut voir que l’intensité est nettement plus élevée lorsqu’on applique une résistance sur le moteur. Les variations de la courbe rouge peuvent être dûes à l’imprécision de la résistance exercée sur le moteur.

Puissance (mW) en fonction de la Tension (V)

De même pour la puissance.

Vitesse de rotation

Nous avons mesuré la vitesse de rotation du moteur grâce à un tachymètre, et une bande réfléchissante placée sur la roue.

(Image tachymètre)

U (V)                  RPM
3 95
5 187,5
6 215

On peut observer que la vitesse de rotation est fortement influencée par la tension du circuit.

II. Protocole expérimental du Moteur Coreless CL820

a. Descriptif de l’expérience

Dans un deuxième temps, nous avons étudié un moteur Coreless CL820 qui sera celui utilisé pour la réalisation de notre maquette. Après avoir effectué des mesures sur ce moteur à vide, nous y avons ajouté différentes hélices, une première hélice rouge, appelée King Kong, de diamètre 65mm, et une seconde hélice orange, appelée Ladybird-Z-01, de diamètre 55mm.

 

Le protocole expérimental était globalement le même, cependant, nous devions prendre quelques précautions :

  • Ne pas approcher les doigts de l’hélice
  • Ne pas dépasser une tension supérieure à 3,7 V
  • Câble noir sur câble bleu du moteur
  • Câble Rouge sur câble rouge du moteur

Nous avions à disposition le matériel suivant:

Moteur Coreless CL820

 

Batterie ZOP POWER Li-Po Battery

 

 

 

 

 

 

 

 

 

b. Mesures effectuées

A l’aide d’une alimentation de laboratoire, nous avons testé le moteur sur une plage de tension comprise entre 0 et 3,7 V à vide.

p = U*I      /ou/        p= V*A

1/Sans hélice

U  (V) I (mA) P (mW)
0 0 0
1 50 0,05
2 80 0,16
3 110 0,33
3,1 110 0,341
3,2 110 0,352
3,3 120 0,396
3,4 120 0,408
3,5 130 0,455
3,6 130 0,468
3,7 135 0,4995

Voici les courbes qui montrent nos résultats

Intensité en fonction de la Tension (moteur à vide)

 

Puissance en fonction de la Tension (Moteur à vide)

On peut en conclure que la puissance et l’intensité sont fortement influencées par la tension du circuit.

A vide, on peut voir que le moteur consommes très peu d’énergie (car le couple résistant est très faible).

2/Avec l’hélice

U (V) I (A) P (W)
0 0 0
1 0,49 0,49
2 1,220 2,44
3 2,140 6,42
3,1 2,200 6,82
3,2 2,300 7,36
3,3 2,340 7,722
3,4 2,460 8,364
3,5 2,520 8,82
3,6 2,620 9,432
3,7 2,720 10,064

Intensité en fonction de la Tension (Avec l’hélice)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puissance en fonction de la Tension (Avec l’hélice)

Avec l’hélice, on peut voir que le moteur consomme nettement plus d’énergie (car le couple résistant est important, voir proche de la puissance nominale).

3/Vitesse de rotation

Nous avons également mesuré la vitesse de rotation avec différentes hélices :

Hélices testées Batterie Poste de mesure
Hélice Rouge (King Kong)

Diamètre 66 mm

23 200 rpm 23 200 rpm
Hélice Orange (Ladybird-Z-01)

Diamètre 55 mm

28 100 rpm 27 100 rpm

On peut remarquer que sur les deux hélices testées, l’une se déplace entre 4000 et 5000 tour par minutes plus vite que l’autre. Les quatres mesures de vitesse ont été réalisées à 3,7 V que ce soit sur la batterie ou avec l’alimentation de laboratoire.

Nacelle gyrostabilisée (1S1B-Eq1)

Analyse fonctionnelle de la nacelle :

1-Nacelle gyrostabilisée G-2D Gimbal

-Vidéo de présentation : G-2D Gimbal

2- Analyse du besoin

2.1- Fonction principale

Cette gimbale a pour principale fonction d’obtenir des images fluides sans avoir de mouvements perturbateurs. (avec une gopro)

2.2 Les contraintes

La gimbale doit pouvoir agir même en cas de vents forts, elle doit pouvoir garder une position le plus stablement possible

3-Analyse du système

3.1 Fonctionnement, vu de l’utilisateur

Vu de l’utilisateur, la nacelle compense l’inclinaison prise par le drone de manière à rester à une assiette et une direction nul. L’utilisateur peut aussi changer de direction en jouant sur l’inclinaison des différents moteurs, dans ce cas l’angle de la caméra sera non nul.

3.2 Les flux

Il y a principalement deux flux dominant, un d’information et un flux énergétique.

Le premier, récolte des informations sur l’inclinaison du drone, et de la caméra. Le second, permet de transmettre l’information du gyroscope au moteurs, la force mécanique est aussi utilisée pour le mouvement du moteur sur la nacelle.

4-Quelques fonctions techniques

Le gyroscope placé sur la nacelle en dessous des anti vibrations, on peut configurer la position de la caméra en connectant une télécommande radio au système.

Test de la gimbale :

sans gimbale, course de drone :

avec la gimbale vu du drone : https://www.youtube.com/watch?v=QM2Jm8QCjYU

Drone Dji spark (1S1B-Eq3)

Description du besoin

Le drone doit remplir de nombreuses contraintes:

  • Être contrôlable à distance

télécommande dji spark (source : frandroid)

  • Avoir des hélices sécurisées

protection des hélices (source : Udrone)

  • Disposer d’un appareil photo/caméra (HD)

la caméra du drone dji spark (source : aeromotus)

  • Capacité de stockage pour les images/vidéos

Emplacement de la carte SD (source : store-guides)

  • Disposer de stabilisateurs pour la caméra

stabilisation caméra (source : rc-recycler)

  • Être contrôlable par les gestes

Contrôle par gestes du drone (source : dji)

Fonctionnement vu de l’utilisateur

1-J’appuie sur le bouton poussoir. Des LED aux quatres coins du drone s’allument et m’indique que le drone est allumé

http://prodigo.fr/wp-content/uploads/2017/05/dji-spark.png

LED du drone (source:prodigo)

2-Je le pose sur ma main

on pose le drone sur la main pour le décolage (source: blueprint)

3-J’appuie deux fois sur le bouton poussoir et les pales se mettent à tourner. Les LED s’allument en rouge

 

4-Je le soulève et le lâche. Le drone se met à planer à un mètre de la surface de lancement

le drone s’envole (source:bestgear)

5-Je peux ensuite le contrôler avec ma main. (Main vers la gauche pour qu’il aille à gauche. Main vers la droite pour qu’il aille à droite. Je lève la main pour qu’il monte et vice versa. Je peux avec des gestes tout aussi simple lui commander de s’éloigner, de prendre une photo et de revenir)

6-Je mets ma main sous le drone, il se pose dessus et il s’éteind.

https://www.youtube.com/watch?v=MBXiyDRdZkE

5.5 Analyse d’une fonction technique

Schèma de fonctionnement du capteur de gestes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5.6 Impact écologique

Les impacts écologiques du drône DJI Spark, sont principalement dû aux composants et à la provenance de l’énergie utilisés pour son bon fonctionnement. En effet la batterie possède un impact négatif sur l’environnement au moment de sa fabrication et de son recyclage. Du point de vue de l’environnement la fabrication du drone principalement composé de plastique est mauvais car composé de pétrole donc une ressource fossile..

5.7 Améliorations possibles

Les solutions potentielles apportés à ce drône pour pallier aux impacts écologique et nuisances seraient d’utiliser des bio plastiques ainsi qu’une batterie à hydrogène (cela aurait pour conséquence une hausse du prix), ou alors des panneaux photovoltaïques sur le dessus du drones permettrait une énergie plus propre (malheureusement la capacité du vol est réduite)

batterie à hydrogène (source : servimg)

http://blog.studiosport.fr/dji-spark-la-notice-complete-en-francais-est-disponible/

 

Caméra de surveillance sans fil Motorola (1S2C-Eq7)

Suite à l’étude 1, réalisée par Clément SAUX, DUGENEST Victor (parti en ES, tombé pour la science, paix à son âme ;-)), CARDONA Lucie et moi même (Théo TEXIER), nous vous proposons de regarder notre compte rendu d’étude disponible au lien situé plus bas dans cette article. Notre étude est portée sur la Caméra de surveillance sans fil 4 canaux de chez Motorola .

Grâce au lien fourni par le revendeur de la caméra nous avons pu avoir accès au manuel d’utilisateur (Attention il est en anglais). Disponible ici Manuel_Utilisateur 

Image de nôtre système étudié Source: Conrad

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A partir du lien suivant, vous aurez accès au Compte rendu sur l’étude de la Caméra de surveillance sans fil 4 canaux de chez Motorola .

Pour plus d’informations, vous pouvez voir une vidéo de présentation d’une caméra similaire réalisé par la chaîne Motorola Pet. Vidéo ici .

CoSpaces : un nouveau logiciel de modélisation et de simulation avec Blockly au collège et au lycée

Lien vers le tutoriel sur CoSpaces, sur lequel je suis en train de travailler :
https://drive.google.com/open?id=0B-rRjoDMbM0iRUZVak5YWjFvVHc

J’ai découvert début février 2017 un nouvel outil numérique très prometteur pour faire avec des élèves de 13 à 18 ans de la modélisation et de la simulation du comportement d’un système : CoSpaces.

Je travaille beaucoup depuis pour analyser le potentiel pédagogique de ce nouvel outil, échanger au niveau international avec des enseignants utilisateurs de CoSpaces, et échanger avec la société Delightex qui développe actuellement ce logiciel pédagogique.
CoSpaces est une application multi plate-forme, actuellement en version beta gratuite. La version éducation devrait être disponible à partir du mois de juin 2017 et sera payante. Je suis d’ores et déjà convaincu que cet outil pourrait satisfaire une grande partie de nos besoins pédagogiques en matière de simulation du comportement d’un système pour des élèves de 13 à 18 ans (au moins) en complément de nos outils actuels.

1) Logiciels de modélisation et de simulation utilisés actuellement

– Pour les fonctions mécaniques, c’est surtout SolidWorks qui est utilisé pour l’enseignement en France (pour des élèves de 11 à 18 ans). Ce logiciel permet de modéliser et simuler des mécanismes complexes : modélisation 3D (avec une qualité professionnelle), cinématique, résistance des matériaux, exportation pour l’impression 3D, …

OnShape (https://www.onshape.com) est une alternative intéressante car gratuite pour l’éducation et plus simple pour la cinématique.

Ces logiciels ne sont pas toujours très simples à utiliser au niveau collège.

BlocksCAD (https://www.blockscad3d.com/editor) permet de modéliser en 3D avec Blockly dès 10 ans : CoSpaces s’en inspire un peu (peut-être encore plus dans les prochaines versions).

– Pour modéliser le comportement de fonctions électroniques comme une carte Arduino associées à des capteurs et des interfaces diverses (interfaces de dialogues, interfaces de communication, interfaces de puissance), nous avons des logiciels basés sur Blockly, devenu le standard actuel, tels que mBlock, Blockly Arduino, … Ces logiciels sont gratuits mais ils ne permettent malheureusement pas la simulation du comportement d’un système (au mieux on peut voir l’évolution temporelle de l’exécution du programme et les entrées/sortie activées).

– Des logiciels comme Scratch, basé aussi sur Blockly, permettent de simuler le comportement d’un système simple. Cela a contribué au succès mondial de Scratch, devenu une référence, mais les possibilités restent très limitées en matière de simulation.
Exemples de simulation d’un portail ou d’un éclairage automatique (formation ac-limoges oct. 2016) : http://pedagogie.ac-limoges.fr/techno/spip.php?article241
Les objectifs correspondaient ici à la programmation, mais on pourrait envisager un travail plus orienté sur la modélisation et la simulation du comportement d’un système.

– Des logiciels comme SinusPhy, FlowCode, ou MatLab permettent de modéliser et simuler le comportement d’un système si on les associent à d’autres logiciels comme Méca 3D. La modélisation et la simulation avec ces outils sont assez complexes avec des approchent très spécifiques. Leur utilisation est difficile même pour des lycéens.

D’autres logiciels plus spécifiques existent comme Algodoo ou énergie 3D, mais ils sont souvent limités à des usages particuliers.

 

2) Modélisation et simulation d’un système avec CoSpaces

CoSpaces ressemble à Scratch dans son principe. Il est utilisable à partir de 10ans. Il devrait permettre de modéliser et simuler le comportement d’un système, que ce soit sa cinématique, sa chaîne d’information, l’interaction avec son environnement, l’interaction avec un utilisateur, … Dans CoSpaces, la modélisation se fait à partir de bibliothèques d’objets 3D, mais on pourra prochainement importer des objets 3D issus d’un modeleur 3D quelconque. La modélisation du comportement des objets 3D (cinématique, interactions, …) se fait avec Blockly intégré à CoSpaces (depuis janvier 2017), comme dans Scratch. La simulation du comportement se fait en 3D temps réel, de manière interactive. Elle est même compatible avec les casques de réalité virtuelle (technologie en plein essor).

Voici la première simulation que j’ai faite en découvrant CoSpaces :

Décollage et atterrissage d’une fusée : https://cospac.es/W8GR

Capture vidéo d’un exemple très simple réalisé avec Blockly sur CoSpaces (source : LP2I)

 

3) Développements actuels de CoSpaces par Delightex

La société Delightex est une startup allemande d’une trentaine de personne. Elle est très intéressée par la collaboration avec les enseignants pour prendre en compte leurs besoins et leurs contraintes. J’échange très régulièrement des informations avec différentes personnes de Delightex, y compris sur les développements en cours :
. Traduction de CoSpaces en français et en chinois avec l’aide des élèves du LP2I (pour une prochaine version).
. Ajout de nouveaux blocs pour Blockly dans CoSpaces (fonctions avec paramètres, possibilité de créer de nouveaux blocs définis par l’utilisateur en JavaScript directement dans Blockly, utilisation de l’audio, …).
. Partages paramétrables et automatisés des modélisations entre l’enseignant et ses élèves.
. Intégration d’un moteur physique (pour gérer la cinématique et les aspects physiques comme dans les jeux vidéos),
. Intégration de blocs compatibles Arduino pour pouvoir expérimenter avec un système réel comme avec Blockly Arduino (Un développeur a été embauché pour ce nouveau projet de Delightex et Sébastien Canet, enseignant-formateur à Nantes, développeur de Blockly Arduino, souhaite collaborer).

Exemples utilisant des fonctionnalités en cours de développement :

. Ellipsographe (Mécanisme constitué de pièces simples, avec 3 axes de rotation et 3 axes en translation) : https://cospac.es/bo3e

. Billard (Cinématique avec collisions, gestion du comportement physique, interactivité et audio) : https://cospac.es/go1w

 

4) Premier test de CoSpaces au LP2I

J’ai testé hier (07/03/2017) pour la première fois CoSpaces avec mes élèves de 1ère SI au LP2I : ils ont très bien accueilli ce nouvel outil pédagogique. Un élève a fait ce commentaire après cette première utilisation hier :
« CoSpaces est un logiciel « sans limite » qui peut permettre aux établissements tels que les collèges et les lycées de réaliser des projets innovants. De par son côté « enfantin », facile, mais aussi grâce à son côté « poussé », il pourrait être une révolution par rapport aux autres logiciels habituellement utilisés en Technologie et en Sciences de l’Ingénieur. De plus, son approche avec Blocky est convaincante, si on est assisté avec un tutoriel et des consignes précises sur des exemples. »

Je leur avais préparé ce tutoriel sur CoSpaces, sur lequel je suis en train de travailler :
https://drive.google.com/open?id=0B-rRjoDMbM0iRUZVak5YWjFvVHc

Je leur avais donné également ce document avec des questions sur quelques exemples simples (document qui ne me satisfait pas beaucoup pour le moment, car je manquais de temps pour préparer cette première utilisation) :

https://drive.google.com/open?id=0B-rRjoDMbM0iVEdfUlgwYXJUM2s

Je suis prêt à collaborer à l’élaboration de séquences pédagogiques niveau lycée ou collège utilisant CoSpaces.

 

Edit 10/07/17

Quelques exemples de modélisations interactives réalisées avec CoSpaces  sont donnée dans ce tutoriel (à mettre à jour) :
https://drive.google.com/open?i

– Show Laser avec des têtes mobiles : https://cospac.es/WwaT

– Robot sur une table (à compléter par l’élève) : https://cospac.es/GkQ5

Version complétée : https://cospac.es/cQMJ

– Wintergatan marble machine (version simplifiée) : https://cospac.es/XdQJ

– LEDs RGB : https://cospac.es/KagO

– Shoot in the ball : https://cospac.es/4c4R

– Interruption de mouvements : https://cospac.es/U1Ht

– Cinématique (8 scènes) : https://cospac.es/dLIp

– Story telling : https://cospac.es/bZTM

– Menu pop-up : https://cospac.es/qyoF

– Sélection et mélange de couleurs : https://cospac.es/naKv

– Test des mouvements de la caméra : https://cospac.es/alpG

– Demo nouvelle interface graphique : https://cospac.es/2r3V

– Lancé de dé : https://cospac.es/CG7E

– Création de fleurs : https://cospac.es/LCSB

————————————————————————————

– Manège : https://cospac.es/O3yj

– Dialogue (à compléter) : https://cospac.es/kLaC

– Attraction du Futuroscope « Danse avec les robots » : https://cospac.es/q3GU

Pour l’école ouverte au Collège Jean Macé, se connecter à CoSpaces Edu :

https://edu.cospaces.io/#Login

avec les noms suivants :

 

 … Eleve12_JM

Travaux réalisés par les élèves le lundi 10 juillet 2017 :

– Joris D. (6e2) Eleve2_JM : https://cospac.es/XX5f
– Oïhana R. (cm2) Eleve4_JM : https://cospac.es/tZRe
– Lenaick P. (6e1) Eleve5_JM : https://cospac.es/iV4t
– Silvan R. (6e1) Eleve6_JM : https://cospac.es/5NIL
– Rémy M. (5e2) Eleve7_JM : https://cospac.es/lJqq

 

Travaux réalisés par les élèves le mardi 11 juillet 2017 :

Travaux réalisés par les élèves le jeudi 13 juillet 2017 :

Edit 04/08/2017

En attendant qu’une autre solution existe, j’ai créé un compte Edu CoSpaces dans lequel je partage mes principaux espaces (avec des doublons que je ne peux pas supprimer).
Pour accéder à ce compte, vous n’avez pas besoin d’avoir un compte CoSpaces. Cliquez simplement sur ce lien:
Https://edu.cospaces.io/#Login
Si vous avez un compte CoSpaces, vous devez d’abord vous déconnecter.
Ensuite, entrez ceci:
Nom d’utilisateur: lp2i_guest
Mot de passe: lp2i2017
Si vous modifiez un espace ou un code, cliquez sur « recommencer ».
Les commentaires sont bienvenus.

 

Edit 22/08/2017

Ecole ouverte au collège Jean Macé de Châtellerault

Exemples d’animations 3D réalisées avec CoSpaces :

– Manège : https://cospac.es/O3yj

– Dialogue (à compléter) : https://cospac.es/kLaC

– Attraction du Futuroscope « Danse avec les robots » : https://cospac.es/q3GU

– Monoroue : https://cospac.es/2K1U

– Hélicoptère : https://cospac.es/PfEJ

– Feu tricolore : https://cospac.es/13YD

– Piano : https://cospac.es/XHS6

– Airbus A350 : https://cospac.es/Wl1A

– Imprimante 3D : https://cospac.es/ratu

– Test d’une nouvelle interface graphique : https://cospac.es/MuwH

– Décollage fusée : https://cospac.es/GDgT

 

Pour pouvoir créer vos propres animations 3D, se connecter à CoSpaces Edu :

https://edu.cospaces.io/#Login

avec les noms suivants :

 

Eleve2_JM …

 

Travaux réalisés par les élèves le jeudi 24 août 2017 :

Daniel Pers, enseignant en Sciences de l’Ingénieur au LP2I

Imprimante 3D Hephestos 2 de BQ : idéale pour le collège et le lycée

Principaux critères de choix pour l’imprimante 3D du FabLab du LP2I

– Simplicité pour le montage, l’utilisation et l’analyse de la machine dans un collège ou un lycée.
La machine sera non capotée pour permettre de visualiser facilement les différents constituants, y compris en fonctionnement (notamment pour les différents mécanismes).
La machine pourra fonctionner sans être reliée à un ordinateur ou à un réseau Wifi.

– Fiabilité (y compris si ce sont des novices qui utilisent la machine).

– Qualité de la documentation fournie qui doit être adaptée à un usage pédagogique.
Une machine libre de droit permet de disposer en plus de toute la documentation technique pour un usage pédagogique, ainsi que du soutien d’une communauté.

– Plutôt low cost mais avec des performances proches des modèles plus haut de gamme (ce qui n’est pas le cas des modèles ultra low cost).
Le prix catalogue (hors promotions) doit donc être inférieur à 1000 € (avec plusieurs distributeurs en France), mais des modèles à 300 € ne conviennent pas à priori.
Les consommables, notamment les bobines de plastique (PLA), doivent être standards pour permettre un approvisionnement simple et économique.

Imprimante 3D retenue pour le FabLab du LP2I

Le FabLab du LP2I a choisi l’Hephestos 2 de BQ vendue en France par de nombreux fournisseurs dont Technologie Services qui est le leader du matériel pour la technologie au collège. Il la propose à 850,08 € TTC (+ 10 € de frais de livraison) : http://www.technologieservices.fr/fr/a-a1000022753-edc1000003/article/HEPHE2-Imprimante-3D-DiY-BQ-Hephestos2.html.

Quelques ressources sur l’imprimante 3D BQ Hephestos 2

– Site du fabricant :

https://www.bq.com/en/hephestos-2

– Tests d’utilisateurs :

. En français (30 nov 2015, soit un an déjà)

http://premium-forum.fr/viewtopic.php?f=43&t=796

. Vidéo en anglais sous-titrée (en anglais) de Thomas Sanladerer du service éducation de BQ en Allemagne (10 min 55) :

https://youtu.be/j5RdIkFj9w0

. Vidéo en anglais sous-titrée de Richard Horne (10 min 43) :

https://youtu.be/V4iOHszCgW0

– Guide de montage de l’Hephestos 2 (dans notre dossier Google Drive) :

https://drive.google.com/open?id=0B-rRjoDMbM0ibElyY2JrOHVZSkE

– Ressources variées en espagnole sur le site du fabricant présentant l’utilisation pédagogique des produites et logiciels de BQ :

http://diwo.bq.com/product/hephestos-2/

Dont ces vidéos très pédagogiques ajoutées le 16 sept 2016 :

. Vidéo 0 (10 min 31) pour le montage :

https://youtu.be/eTRS5jkjfus

. Vidéo 1 (3 min 08) pour la première utilisation, sous-titrée en anglais :

https://youtu.be/R17XL9AaTdM

. Vidéo 2 (4 min 40) sur la mise en oeuvre de l’imprimante par un débutant au quotidien (très intéressant) sous-titrée en français (la transcription en français est même disponible sous forme de texte : BQ tient compte de nos besoins pédagogiques !) :

https://youtu.be/jo0A4WLzoc4

Quelques extraits très intéressants d’un test de l’Hephestos 2 :

Un des liens précédents correspond à un test de l’Hephestos 2 qui est comparée avec une Prusa 3 et d’autres modèles plus haut de gamme.

– « Un montage très simple et rapide, un fonctionnement parfait sans aucun réglage, ce kit robuste est destiné à une clientèle de professionnels et d’associations qui souhaitent mettre cette imprimante en self-service sans avoir à effectuer une formation préalable aux utilisateurs.« 

– « Un montage plus simple, une prise en main immédiate, plus aucun réglage, une extrusion plus fiable pour plus de filaments différents.

Mais aussi des assistants au panneau, moins de bruit, une mise en veille, une mécanique plus fiable et plus stable.« 

–  » … toutes les imprimantes à fusion de fil utilisent le même principe de fonctionnement. Si la différence d’impression … n’est qu’à la marge, il en est de même pour l’Hephestos 2, impossible de savoir quelle imprimante … a produit telle ou telle pièce. Même la vitesse d’impression reste inchangée, quoi qu’en dise les caractéristiques qui ne sont que des chiffres ».

– « Si vous devez choisir une imprimante, attachez-vous aux caractéristiques adaptées à votre usage et payez le juste prix. « 

Ce test date d’il y a un an. BQ a encore apporté des améliorations au firmware depuis.

Dispositif d’essuie-glace d’un Renault Scénic

1 Compte-rendu de l’étude d’un système motorisé d’essuie-glace


1.1.Constitution de l’équipe et choix du système

1.1.1.Equipe

– Quentin D

– Clément C.G

– Chonghan X

– Rémi L


1.1.2.Système choisi

– Dispositif d’Essuie-Glace de la Renault Scenic 2

essuie-glace

système d’essuie-glace d’un Renault scénic



1.2.Analyse du besoin et analyse externe du système

1.2.1.Description du besoin

– Nettoyer le pare-brise de la voiture sous la pluie, afin de fournir au conducteur un champ de vision le plus large et propre possible.


1.2.2.Principales fonctions de service du système et contraintes

– Faire un mouvement d’aller-retour sur le pare-brise en temps de pluie.

– Ne pas encombrer le champ de vision de l’automobiliste

– Ne pas aller trop lentement pour que le pare-brise puisse être dégager rapidement.

– Doit pouvoir résister aux différents intempéries


1.2.3.Description du fonctionnement, vu de l’utilisateur

– Les essuie-glace effectuent un mouvement d’essuyage parallèle. Ils sont équipés des pivots, ce qui élargit leurs rayon d’action. Adaptée aux dimensions du pare-brise, elle permet un champ de vision totalement dégagé.



1.3.Analyse partielle d’une chaîne d’énergie

1.3.1.Description d’une chaîne d’énergie

shema-1

chaîne d’énergie


1.3.2.Analyse de solutions techniques

Mouvement d’aller-retour sur le pare-brise. Le dispositif doit pouvoir nettoyer le champ de vision du conducteur.



1.4.Analyse et modélisation d’une fonction cinématique du système

1.4.1.Choix d’une fonction permettant de transmettre un mouvement

Mécanisme de transmission du mouvement de rotation de l’axe moteur à la barrière articulée


1.4.2.Analyse cinématique

Schéma cinématique :

                

shema-2

 



1.5.Modélisation, simulation et réalisation d’un dispositif expérimental

1.5.1.Conception d’un dispositif expérimentalmotoreducteur

Motoréducteur utilisé pour cette étude (source : banggood.com)

A l’aide d’un moteur montrer ci-dessus, nous allons faire tourner une pièce pour que le reste de l’ensemble du dispositif puisse effectuer des rotations, ce qui entraînera le mouvement souhaité qui est un aller retour du balai


1.5.2.Découverte du logiciel de modélisation 3D Onshape

Modélisations réalisées à partir de larticle sur le blog de la SI au LP2I présentant le logiciel de modélisation 3D Onshape. Notre modélisation expérimentale est disponible sur ce site


1.5.3.Modélisation 3D de votre dispositif expérimental avec Onshape

– Présentation du dispositif expérimental modélisé avec Onshape

. Croquis

1) pièce noir : axe fixe relié au moteur

2) Pièce bleu : pièce fixer au moteur (celle qui entraîne la rotation du dispositif)

3) pièce rouge : transmet le mouvement aux autre piècesmouvement_plan_4_pivots

4) pièce verte : manche du balai d’essuie-glace

. Lien vers la modélisation 3D réalisée avec Onshape

https://cad.onshape.com/documents/581f870b48ac6210957ec951/w/990bd6f206b9420240650ce6/e/9ee8333f5ec6e80220277699


1.5.4.Simulation de la transmission de mouvement avec Onshape

– Simulation de la transmission de mouvement considérée en animant votre modèle 3D avec Onshape.

Pour l’animation, on prend comme point de départ 0° et effectue une révolution, soit comme point d’arrivé 360°

 

– Analyse des résultats de simulation en les comparant notamment avec le fonctionnement souhaité.

Le mouvement obtenu lors de notre expérimentation est équivalent à celui des essuie-glaces sur les voitures standards

– lien vidéo : https://trello-attachments.s3.amazonaws.com/57fbdac9e889e8d9173b3773/57fc8bb468dd6bcc786f6343/2c980e9371d3509204f799e1be833fd2/Essuie_glace_de_Renault_Scenic_2_(600×333).gif


1.5.5.Réalisation du dispositif et validation expérimentale

– Validation expérimentale et qualitative de la modélisation 3D

Nous avons donc réussi a reproduire un dispositif d’essuie-glace d’un Renault Scénic

– Pièces mécaniques imprimées en 3D :

(Disponibles : violet (pastel), rose (magenta), jaune fluo (translucide), blanc.)

Couleur choisie : jaune fluo

            img_20161128_103026 img_20161128_103042

Compte rendu de l’équipe 5 sur l’étude 2; Store banne.

  1. Compte-rendu de l’étude d’un store banne

    1. Constitution de l’équipe et choix du système

      Store terrasse coffre entier motorisé et manuel gris

      1. Equipe
        • Marguerite Anceaume
        • Félix Hiéronimus
        • Oleksiy Stepanishchev
        • Léandre Ripolles
      2. Système choisi
    2. Analyse du besoin et analyse externe du système
      1. Description du besoin
        • Protéger de la pluie et du soleil en créant de l’ombre
      2. Principales fonctions de service du système et contraintes
        • Être silencieux
        • Prendre peu de place lorsqu’il est rangé
        • Se déplier rapidement et de manière autonome
        • Pouvoir être déplié même lors d’une coupure de courant avec un système manuel de secourt
        • Supporter les chocs de la pluie
        • Couvrir le plus de place possible pour protéger la plus grande surface possible
        • Être imperméable
        • S’ouvrir automatiquement et sur une certaine surface quand il y a du soleil
      3. Description du fonctionnement, vu de l’utilisateur
        • Télécommande à distance + interrupteur qui permissent contrôler les mouvements du store :

          Interumpteur imperméable Mural

          Interumpteur imperméable Mural

          Télécomande sans fil

          Télécomande sans fil

           

        • Stopper le store
        • Le faire monter ou le faire descendre (contrôler l’inclinaison)
        • Contrôler le déroulement du storeManivelle démontable pour permettre à l’utilisateur de dérouler le store manuellement lorsqu’il y a une panne énergétiqueVidéos sur le fonctionnement du store terrasse motorisé :

Etude de l’axe 5 ( poignet ) du robot Kuka

Compte-rendu de l’étude du dernier axe du robot kuka

 

Système choisi

–  Robot Kuka KR500-3.

Description du besoin

Il est destiné à mouvoir un ou plusieurs objets ou personnes sur 6 axes différents. Il est utilisé dans les industries pour la fabrication d’objets d’une façon précise et rapide et, aussi dans des attractions pour une utilisation public (La Danse des Robots)

 

Principales fonctions de service du système et contraintes.

  Principales fonctions de services:

– Mouvoir un objet (éventuellement une nacelle prévue pour transporter 2 personnes dans le cas de l’attraction “La Danse des Robots” du Futuroscope) depuis pratiquement n’importe quelle position à quasiment n’importe quelle autre à l’intérieur du rayon d’action du robot (limité tout de même par le poids de l’objet et les hypothétiques obstacles autours de celui-ci).

-Pouvoir programmer les mouvements du robot facilement pour qu’il puisse reproduire des séries d’actions préenregistrées.

-Pouvoir contrôler la célérité des mouvements selon le besoin de l’utilisateur (exemple: Sur une chaîne d’assemblage, selon sa cadence; Pour la Danse des Robots, pour varier les sensations ressenties par l’utilisateur)

-(Essentiellement pour la Danse des Robots ou le travail à la chaîne): Pouvoir synchroniser le robot avec d’autres robots Kuka KR500-3 et les faire travailler de concert.

Contraintes du système:

  • Doit supporter comme poids maximum de 500 à 350 kilogrammes selon l’extension du bras.
  • shéma kuka robotics 1

From kuka-robotics.com

  • Ne doit pas mettre en péril la sécurité de son utilisateur en dehors des risques spécifiés
  • shéma kuka robotics 2

Précautions quand à l’utilisation et à la manipulation du robot Kuka, sous formes de précisions dans la documentation du robot.

Description du fonctionnement, vu de l’utilisateur :

Vu de l’utilisateur, le robot Kuka KR500-3 bouge sur 6 axes différents, selon le programme qu’il suit. Il permet ainsi de déplacer sa tête dans de très nombreuses positions et orientations et ainsi de manipuler des objets (ou la nacelle dans le cas de l’attraction La Danse des Robots) aisément et selon les besoins de son utilisateur.

Analyse partielle d’une chaîne d’énergie

  • Description d’une chaîne d’énergie
analye fonctionel du robot kuka

analye fonctionel du robot kuka

  • Analyse de solutions techniques

Les solutions techniques permettant la transmission de l’énergie mécanique du moteur jusqu’aux axes malgré la place restreinte et les angles dans la structure du robot sont des systèmes de courroies et de poulies.

Analyse et modélisation d’une fonction cinématique du système

  • Choix d’une fonction permettant de transmettre un mouvement

Un moteur électrique actionnant une poulie qui entraîne une courroie dirigée par d’autres poulies jusqu’à entraîner la rotation de l’axe du robot Kuka.

Modélisation, simulation et réalisation d’un dispositif expérimental

Croquis :

croquis fonctionnement robot kuka

Modélisation avec Onshape :

Modélisaion Onshape poignet robot Kuka

 

Modélisation Onshape

Système imprimé avec une imprimante 3D :

poignet robot kuka imprimé

 

Le LP2I crée un FabLab innovant dans sa classe du futur

En cours de rédaction

Le Lycée Pilote Innovant International a inauguré des nouvelles salles dédiées au projet Futur Classroom Lab (FCL) dans le cadre d’un projet européen d’European Schoolnet. Elles sont progressivement équipées de moyens innovants qui permettent dors et déjà de multiples expérimentations pédagogiques pour faire évoluer les pratiques vers les compétences du 21ième siècle. Par exemple, des chaises à roulettes (fournies par notre partenaire DPC) permettent d’imaginer de nouveaux scénarios pédagogiques où les élèves sont plus mobiles, des murs sont transformés en tableaux blancs géants, un système de visioconférence (offert par notre partenaire Polycom) permet de communiquer partout dans le monde. Cette classe du futur correspond à 200 m² équipés et structurés pour enseigner et apprendre autrement.

Un des espaces de cette FCL est dédié au travail créatif. Il est donc logique d’y implanter un FabLab permettant de concevoir et fabriquer des objets. Sa création est menée par une douzaine d’élèves dans le cadre d’Activités Complémentaires de Formation, encadrée par un enseignant en Sciences de l’Ingénieur. Mais le FabLab du LP2I s’adresse à tous les élèves et tout le personnel du LP2I. Tout le matériel nécessaire est mis à disposition, aussi bien les outils que les composants. Les solutions numériques modernes sont privilégiées : modélisation 3D, impression 3D, programmation de cartes électroniques de type Arduino, …

Le FabLab du LP2I ouvre ses portes une fois par semaine. Des débutants et des personnes plus expérimentées peuvent se rencontrer et faire vivre l’esprit des Makers, du Do It Yourself. C’est un nouvel espace propice à la découverte et à la création collaborative. Il peut aider les élèves à construire leur projet d’orientation dès la seconde.

Une des particularités de ce FabLab est de chercher des solutions techniques et pédagogiques facilement transférables dans la plupart des établissements scolaires, en France ou à l’étranger, en tenant compte de leurs contraintes financières, de leurs besoins pédagogiques, … L’imprimante 3D choisie est un modèle performant mais adapté aux débutants, livrée en kit pour 930 €. Les composants pour les projets sont standards et bon marché. Les logiciels utilisés sont gratuits, ouverts, et libres si possible : Onshape pour la modélisation 3D, Blockly Arduino pour la programmation, …

Un premier projet vient de commencer : concevoir et fabriquer des drones autonomes, à vocation pédagogique, et low cost. Un collège est déjà intéressé par ce projet, ainsi que deux FabLabs de Côte d’Ivoire.

Le Parc du Futuroscope est intéressé aussi pour renouveler son offre pédagogique en partenariat avec le FabLab du LP2I.

Analyse fonctionnelle de la machie à pain

1 Système choisi : Machine à pain

20160919_105155

2 Analyse du besoin

2.1 Fonction globale

Cette machine est prévu pour faire pain, des gâteaux, de la confiture, de la patte à pain de manière autonome.

2.2 Fonctions de service et contrainte

-être simple d’emplois.

-répondre au programme demander.

-être autonome.

-résister à l’environnement.

-être esthétique.

-s’adapter au secteur d’alimentation en électricité.

3 Analyse du système

graphique

3.1 Fonctionnement, vu de l’utilisateur

Cette machine est équipé de 6 boutons poussoirs qui permettent à l’utilisateur de choisir les mode de cuisson. Il y a deux boutons pour gérer le minuteur de la machine, un bouton pour sélectionner les menu, un bouton pour faire brunir le pain, un bouton pour la gestion du poids et un bouton pour commencer a cuisson.

3.2 Matière d’œuvre et valeur ajoutée

La machine à pain transforme les ingrédients que nous lui avons ajoutée pour la transformer en pâte à pain qu’il cuis ensuite.

3.3 Flux

Seul le déplacement autonome du robot avec détection des obstacles et du vide est pris en compte dans ce schéma fonctionnel.

capture

– Sur ce schéma fonctionnel on représente des flux d’informations (en vert ici) et des flux d’énergie (en rouge ici).

4 Quelques fonctions techniques et solutions techniques

4.1

20160916_113938

Interface de dialogue- Fonction technique : Dialoguer avec l’utilisateur

– Solution technique : des boutons poussoirs, et des Leds permettent l’acquisition d’informations sur des choix de l’utilisateur (mode de fonctionnement) et d’informer l’utilisateur.

4.2 Alimentation

– Fonction technique : Alimenter en énergie électrique de manière constante

5 Impact environnemental

– La machine à pain utilise l’électricité que le temps de son utilisation

– La machine à pain est bruyante.

– La machine à pain utilise des matériaux électroniques

Evolution possible pour réduire sont impact :

– Réduction du bruit.

– Matériaux recyclable