web 2.0

Our Summer Holiday

Our summer holiday, de Kaori OSAKI, Delcourt, 2017.

Le One-shot de la sélection de cette année nous plonge dans les souvenirs d’enfance de Natsuru âgé de 11 ans.

Ce jeune garçon est un passionné de football. Il est le meilleur buteur de son équipe ! Il découvre  Rio, une jeune fille de sa classe, mystérieuse, rejetée par ses camarades. Ensemble, ils vivront un long et bel été qui dévoilera le secret de Rio.

(Jacqueline Tachdjian)

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

Lancement du concours d’affiches pour la 8ème édition – les Yokaïs

 

 

Cette année encore le prix Minami Manga est doté d’un concours de dessins ouvert à tous (pas besoin de participer à la lecture des titres et au vote).

 

Les dessins qui remporteront le plus de suffrages dans les deux catégories (6e-4e et 3e-lycée) serviront d’affiches pour la prochaine édition du prix et seront présentées lors de la rencontre-délibération de clôture le 30 avril prochain à Angoulême.

 

Les meilleures compositions seront récompensées par des lots.

 

 

 

 

Le  règlement :

 

  • Privilégier les couleurs vives pour passer l’épreuve du scanner.

 

  • Techniques, support et matériel libres.

 

  • Les créations doivent être absolument originales (pas  de personnages déjà existants !).

 

  • Faire figurer obligatoirement et en bonne place la mention suivante sur l’affiche :

 

  • ” Prix Minami Manga –  8ème édition – 2019-2020″

 

Cette année le concours est doté du thème suivant :

 

” Les Yokaïs et autres monstres du folklore japonais “

 

 

Attention à bien respecter ce thème tout en continuant comme les années précédentes à privilégier l’univers du livre et de la lecture…

 

 

 

Les participants concourront dans deux catégories : 6e-4e et 3e-lycée.

 

  • Un participant peut proposer plusieurs dessins.

 

  • Plusieurs élèves peuvent collaborer sur une seule composition.

 

Les dessins devront impérativement être communiqués au plus tard le

vendredi 15 mars 2019 à 17h00

 

pour être soumis au vote du jury.  Les œuvres doivent être impérativement scannées pour simplifier leur diffusion.

 

Deux méthodes pour les déposer :

 

  • Les envoyer par mail en pièces jointes avant la date butoir, déjà scannées (plus haute qualité possible) : minami.manga@ac-poitiers.fr

 

  • Me les faire parvenir par courrier à l’adresse suivante, Christophe DURUPT – CDI collège Jean Rostand, 7 rue des Arènes, 47700 CASTELJALOUX( pour que je puisse les scanner).

 

N’oubliez pas de faire figurer les noms, prénoms et niveaux des élèves pour chaque œuvre ! (pas sur le recto de l’affiche : soit au dos, soit dans le nom du fichier scanné)

 

 

Bon courage à tous les artistes !

 

 

 

 

 

Les brigades immunitaires

Les brigades immunitaires vol. 1, de Akane SHIMIZU, Pika, 2017.

Bienvenue dans le combat quotidien de globule blanc et globule rouge ! Omniprésents dans tout corps humain, les globules côtoient tous les agents de l’organisme, et ils sont le baromètre de notre santé. Nos cellules vont devoir faire face à bien des dangers qui sont familiers : pneumocoque, allergie au pollen, grippe, intoxication alimentaire, insolation…

Une passionnante plongée dans le fonctionnement du corps humain et ses défenses, qui permet de réviser son programme de SVT ! Le manga n’est pas sans rappeler Il était une fois le corps humain : analogie d’autant plus évidente qu’il a également été adapté en dessin animé.

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

Versus Fighting Story

Versus Fighting Story vol. 1, de scénario Izu, Kalon et Madd, Glénat, 2018

Max Volta, leader d’une équipe de joueurs professionnels, se lance à l’assaut du Capcom Pro Tour, l’une des plus grandes compétitions internationales sur Street Fighter V. Jugé favori et décidé à remporter le tournoi, il se pourrait pourtant que tout ne se passe pas comme prévu…

Que savez-vous de l’e-sport et du retrogaming ? Les auteurs français de ce manga nous plongent avec intensité et humour dans l’univers très fermé des compétitions de jeux vidéo.

Êtes-vous prêts ?

Ready ? 3…2…1…Fight !

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

 

L’Atelier des sorciers

Coco, petite fille fascinée par la magie, est une enfant élue : elle rencontre un sorcier qui lui dévoile le secret absolu de la magie, secret qu’elle met en œuvre au grand dam de sa mère … Coco entre à l’Atelier des sorciers pour apprendre à maîtriser la magie afin de délivrer le sort qui a pétrifié accidentellement sa mère. Ce manga nous rappelle évidemment l’univers de Harry Potter où la magie enchante le quotidien mais peut aussi se révéler fort dangereuse.

L’atelier des sorciers vol. 1, de Kamome SHIRAHAMA, Pika, 2018.

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

Issak

Issak est un mercenaire japonais qui se rend en Europe au début du 17e siècle pour venger l’assassinat de son maître … Excellent tireur, il a pris le parti des protestants dans un conflit religieux qui les oppose encore et toujours aux catholiques au service desquels combattrait l’assassin recherché. Ce manga historique, très documenté et au dessin très soigné, évoque l’engagement réel de samouraïs japonais pendant la guerre de Trente ans dans le Saint-Empire germanique. Une leçon de géopolitique mêlée à la quête personnelle du héros.

 

Issak vol.1, de Shinji MAKARI, Ki-oon, 2018.

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

 

Hanada

La vie d’Ichiro Hanada n’est pas de tout repos car il faut beaucoup d’énergie à ce jeune garçon pour imaginer et mettre en œuvre de remarquables bêtises comme mettre une pauvre grenouille dans la machine à laver par exemple ! Cependant Ichiro fait moins le malin quand il doit se rendre aux toilettes la nuit au fond du jardin car il a peur des fantômes. Après avoir été renversé par un camion et en avoir réchappé,  ce “garnement ” se rend compte qu’il peut voir les revenants qui vont d’ailleurs  lui demander de l’aide … Ce manga en 5 volumes nous transporte dans la campagne japonaise et fait sourire malgré les deuils et les chagrins auxquels Hanada va devoir faire face …

 

Hanada le garnement vol. 1, de Makoto ISSHIKI, Ki-oon, 2017.

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

 

Jumping

Jumping, vol. 1, de Aasahi TSUTSUI, Akata, 2017.

Dans ce shojo, nous découvrons la jeune Ran Oizumi, qui se replie sur ellemême depuis qu’elle a raté ses examens d’entrée à l’université à cause de son écriture déplorable.

C’est alors que sa seule amie Sayuri l’emmène à l’autre bout du Japon et l’encourage à intégrer le club d’équitation dont elle fait elle-même partie tout en poursuivant ses études : Ran va retrouver goût à la vie au contact des autres membres du club et surtout rencontrer le cheval nommé Tsugaru, devenu indomptable.

Un manga inédit sur l’équitation, au graphisme soigné et dont l’approche psychologique sonne juste.

(Frédérique Caille)

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

Le pacte de la mer

Le pacte de la mer, de Satoshi KON, Pika, 2017.

Publié dès 1990 au Japon ce grand format en un tome, tel un roman graphique nous plonge, au coeur d’une fable écologique chargée d’émotions.

Des adolescents sont partagés entre l’attrait du développement touristique de leur ville et l’attachement à une légende ancestrale : un pacte avec la mer personnifiée par une sirène.

Cette œuvre au trait précis et au rythme haletant illustre parfaitement la tension entre tradition et modernité présente au sein de la société japonaise contemporaine et derrière le mythe de la sirène, c’est la question de la relation entre l’homme et la nature qui est posée.

(Claire Jourdan)

 

Qu’ajouteriez-vous au résumé ?

Qu’avez-vous pensé de ce titre ?

A vos commentaires !

Le club manga du collège Dussaigne

Au collège de  Jonzac, c’est reparti pour une année manga bien remplie avec Minami et un atelier cosplay organisé par le FSE avec un couturier professionnel. Bonne année de lecture, de couture et de dessins à tous !

 

(Photos S. Bégué)

Articles précédents