Des conditions logistiques incertaines et difficiles ont présidées cette année à la mise en place de l’atelier d’animation entre la CHAAP et l’EESI (Ecole Européenne Supérieure de l’Image) en raison de la crise sanitaire. Pourtant la première réunion entre les étudiants volontaires et les chaapistes de 4èmes et de 3èmes a pu se tenir le 2 février.

Après l’établissement des objectifs du workshop et le visionnage des réalisations des années précédentes, les étudiants ont présenté leur écoles ainsi que leur cursus à travers des productions personnelles et des références marquantes pour eux. Les éléments communs entre les deux volets de cet atelier, stopmotion avec les étudiants et animation 8 bits avec le professeur de CHAAP ont pu ensuite être établis.

L’atelier commencera donc à la rentrée des vacances de février pour une durée de 6 semaines sur une base pédagogique un peu moins ferme que précédemment en raison du manque de recul entre le temps de réunion et le temps de réalisation mais conservant des objectifs similaires.

 

Le Collège ésotérique

Module : COLLABORATION / Représentation : Narration visuelle / Mouvement&Animation +Hétérogénéité&Cohérence

Durée : 2/3 / Difficulté : 3/3

– La représentation ; Image, réalité et fiction

– La narration visuelle

( mouvement et temporalité suggérés ou réels, dispositif séquentiel et dimension temporelle )

Comment conserver une cohérence avec des conditions de réalisations très différentes ?

Comment permettre l’identification?

Séquence mise en œuvre dans le cadre de l’atelier d’animation avec les étudiants de L’EESI

Définition : ésotérique : adjectif : Obscur, incompréhensible pour qui n’appartient pas au petit groupe des initiés.

Consignes :

Réalisez un épisode de la série «Le collège ésotérique»

(court-métrage, animation, couleurs, muet (?))

Vous réaliserez un épisode cohérent avec la série (voir éléments communs nécessaires)

Vous réaliserez un épisode cohérent dans sa mise en scène.

Vous expérimenterez (en exploitant les conseils et les références présentées) les techniques d’animation physiques ou virtuelles

Vous évaluerez pertinemment l’intérêt de l’expérience de l’atelier ainsi que de votre épisode en fin de séquence.

Pour deux groupes ( l’un en animation 8 bits, l’autre en stop-motion )

Vous réaliserez le générique de la série.

Il établira la situation initiale de la série :

«  Que se passe-t-il dans le collège après le départ des élèves à 16H30 ? »

Ainsi vous établirez

l’espace : le lieu : le collège

le temps : l’heure : 16H30

l’élément perturbateur : le départ des élèves en bus

Le titre de la série « Le collège ésotérique»

Éléments communs nécessaires: Le collège ésotérique :

Réalisation :

Un adulte dont la fonction est identifiable ( surveillant, professeur, membre de l’administration…)

Un événement fantastique ( transformation, pratique magique …)

Une fin surprenante !

Précisions importantes :

Vous travaillerez en considérant le respect du à la fonction exercée par le personnel du collège.

Si vous voulez permettre l’identification de la personne représentée, il est impératif de remplir le document joint et de le faire signer par la personne concernée.

Conseil :

Répartissez vous :

les axes (responsable de l’expérimentation, de la cohérence…)

les rôles (responsable du projet, du scénario, de l’animation …)

les tâches ( réalisation des personnages, des items, des décors …)

les scènes ( en fonction des lieux ou des personnages ou des événements …)

Organisation :

Groupe A :

Mardi 14H30/16H30 : 3A CHAAP + L.Jarosz 3C + C.Meunier 3C + K.Rumeau 3C + 4C CHAAP (17 élèves)

Encadrés par 5 étudiants de 1° et 2° année de l’EESI

2 heures par semaine, pendant 6 semaines donc 12 heures d’atelier

Dans la salle 35 + la réserve d’arts plastiques

Matériel : 4 bancs d’animation, tablettes, ordinateurs, logiciel d’animation + feuille de couleur, pâte à modeler noire, peinture …

Groupe B :

Mardi 13H30/14H30 : 4A CHAAP ( 12élèves )

Mardi 14H30/15H30 : 3C CHAAP  – (Jarosz 3C, Meunier 3C, Rumeau 3C) (9 élèves)

élèves ( 4°+3°)

Encadrés par le professeur d’arts plastiques et en autonomie

1 heure par semaine, pendant 5 semaines

4° sur heure de 4° CHA-AP

3° sur heure de 3° CHA-AP

Dans la salle informatique

Matériel : ordinateur et logiciel Piskel

Références culturelles et artistiques :

L’Animation (Variations dans une série) :

*D’après Matt Groening, 1989/2018

Matthew Nastuk, Homer Evolution Couch Gag

Steve Cutts, LA-Z Rider Couch Gag

Don Hertzfeldt, Travel into the future couch gag

LucaS, Simcraft Couch Gag

Paul Robertson, Pixel Couch Gag

Robot chicken, Couch gag, Saison24 & Saison28

 

L’Animation (8-bits)

Shigeru Miyamoto & Takashi Tezuka, SuperMario Bros, 1985

Toby Fox, Undertale, 2015

*PixelPalas (Felipe Palacio), Making a legendary sword, 2016

David Dutton, 8 bit cinema, Inception, 2014

Cory Arcangel, MIG 29 Soviet fighter plane and clouds, 2005

Adrien M & Claire B, Pixel, 2014

 

Critères d’évaluation (par équipe) :

Vous avez réalisé un épisode cohérent avec la série (voir éléments communs nécessaires)

P3/ Se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique et en anticiper les difficultés éventuelles.

Vous avez réalisé un épisode cohérent dans sa mise en scène.

A3/ Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

Vous avez expérimenté (en exploitant les conseils et les références présentées) :

Groupe A : les différentes techniques/méthodes d’animation proposées

E4/ Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.

Groupe B : les possibilités offertes par l’animation 8 bit

A2/ Établir des liens entre son propre travail, les œuvres rencontrées ou les démarches observées

Vous avez évalué pertinemment l’intérêt de l’expérience de l’atelier ainsi que de votre épisode en fin de séquence.

R4/ Interroger et situer œuvres et démarches artistiques du point de vue de l’auteur et de celui du spectateur.

La décision de réaliser les journées portes ouvertes sous forme d’interventions virtuelles dans le collège a permis au dispositif “lesimagesenmouvement” de saisir cette opportunité afin d’établir quelques bases à destination des parents de nos futurs élèves.

Une série de six vidéos courtes au contenu simple qui cherche a définir quelques éléments liés au dispositif a ainsi vu le jour.

 

Petite séance d’expérimentation pour la mini séquence “Nuages”, appendice et rappel de la séquence intitulée « Dans le Brouillard », dont l’objectif était d’apprendre à gérer l’imprévisible dans un processus créatif en utilisant une machine à fumée.

NUAGES

(Appendice de la séquence « Dans le Brouillard »)

Module : ESPACE / Notion : forme, matière / Durée : 1/3 / Difficulté : 2/3

De quelles façons intégrer l’informel dans une production audiovisuelle ?

De quelles façons gérer l’imprévu dans un processus de création ?

Etape 1 : Consignes :

Expérimentez la machine à fumée dans la cour (par temps froid)

– De quelles manières et dans quelles mesures pouvez vous contrôler le nuage produit ?

– Quelles sont les possibilités sculpturales d’un tel dispositif

Etape 2 : Consignes :

Réalisez plusieurs vidéos très courtes et très différentes entre elles qui

– intégreront narrativement et formellement les nuages produits.

– exploreront les possibilité s offertes par le dispositif

Evaluation: Compétences visées:

Intégration narrative du nuage

C2-5 Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.

Intégration formelle du nuage

C1-1 Choisir, mobiliser et adapter des langages et des moyens plastiques variés en fonction de leurs effets dans une intention artistique en restant attentif à l’inattendu

Exploration des possibilités offertes par le dispositif

C3-3 Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires

Vous avez participé au débat sur les œuvres d’Hicham Berrada : « Art ou Science »

C4-5 Prendre part au débat suscité par le fait artistique.

Références :

Brouillard et Sculpture

*Cinéma : Paul Wegener, The Golem, 1915

https://www.youtube.com/watch?v=6hVH0hcCkcY

*Art: Berndnaud Smilde, Nimbus, 2015/16

http://www.berndnaut.nl

Art : Hans Haacke, Condensation Cube, 1965

https://www.youtube.com/watch?v=c_nbNY5ymoM

 

Immatériel Art : Sculpture / Peinture / Performance

Hicham Berrada, Présage, 2019

https://www.youtube.com/watch?v=Up6saRYZ8xw

Hicham Berrada, Exposition « paysage généré » au Louvre-Lens, 2019

https://www.youtube.com/watch?v=p74mrQlEOz0

Hicham Berrada, Performance au palais de Tokyo, 2013

https://www.youtube.com/watch?v=FM1ok7bRgYE

 

Cette vidéo, qui fait office de bande-annonce, est la trace d’une séquence d’expérimentation de la stop-motion en prévision de la réalisation du remake qui sera réalisé par nos 5èmes CHAAP d’un film de Science fiction: The Blob dans sa version de 1958 grâce à l’initiative d’un élève.

LE BLOB

Module : TEMPS / Notion : Ellipse, Informe, Hétérogénéité / Durée : 3/3 / Difficulté : 3/3

De quelles façons l’hétérogénéité peut-elle être source de créativité ?

De quelles manières intégrer narrativement l’informel.

D’après l’expérience de la stop-motion d’un élève

Etape 1 : Consignes :

Expérimentez différentes formes de Stop-motion. Portez votre attention sur la fluidité de l’animation

      • Pixilation
        • Références : Norman Mc Laren, Neighbours, 1952
      • Objets animés
        • Références : Segundo de Chomon, the electric hotel, 1908
      • Claymation
        • Références : Art Clokey, Gumbasia, 1953
      • Maquillage animé
        • Références : Emma Allen, Ruby, 2013

Etape 2 : Consignes :

Réaliser un court métrage entièrement en stop motion. (Chaque groupe réalisera le storyboard, le tournage et le montage de sa partie.)

  • Formellement :
      • Le court-métrage sera muet et en noir et blanc.
      • Sa durée sera de 15mn.
      • Il hybridera un maximum de techniques différentes de stop motion.
      • L’animation sera fluide.
  • Narrativement :
      • Le court métrage racontera la suite du pitch.
      • La fin du court métrage apportera une conclusion à l’histoire.
      • Le court métrage sera clair et cohérent. (Attention le court métrage sera muet !!!)
      • Le court métrage sera expressif. (Attention le court métrage sera muet !!!)

Pitch : Une météorite s’écrase dans un collège. Un élève accourt pour regarder le cratère. Lorsqu’il s’en approche, un extraterrestre d’apparence informe se jette sur sa main, rentre dans son corps et prend possession de lui. Alors que la contamination se répand d’élève en élève, quatre collégiens décident d’étudier l’extraterrestre afin de libérer leurs camarades…

Après un brainstorming, inventez la suite de l’histoire.

Le scénario final, synthèse des propositions sera divisé en quatre parties. La classe sera divisée en quatre groupes, chacun prendra donc en charge un quart du court métrage.

Références :

  • L’informe dans le cinéma fantastique :
    • *Ruben Fleisher, Venom (trailer), 2018
    • *Irvin Yeaworth, The Blob (trailer), 1958
      • Les Mayfield, Flubber (trailer), 1997
  • L’informe dans le cinéma expérimentall :
      • Jean Painlevé, Transition de phase de cristaux liquides, 1978
    • *Mieczyslaw Waskowski, Somnambulists, 1958
    • *Ton Sierra, Pintura 62 & 63, 1962-63
  • Fluidité (stopmotion):
    • *Podi film, Venom style attack, 2017
    • *PES, Fresh Guacamole, 2013
    • *Natasha Pincus, Somebody that i used to know (clip pour Gotye), 2011
      • Jan Svankmajer, Obscurité, Lumière, Obscurité, 1989
      • Bruce Bickford, Baby snakes, 1977
      • Allison Schulnik, Mound, 2011
  • Hybridation (technique) :
      • F.W. Murnau, Nosferatu, Une symphonie de l’horreur, (42 mn), 1922
      • Alexandr Alexeieff, Une nuit sur le mont chauve, 1933
    • *Salvatore Murgia et Dario Imbrogno, OTTO, 2016
      • *Ray Harryhausen, Jason et les Argonautes (1h36mn), 1963

Evaluation de chacune des quatre parties: Compétences visées:

      • Le court métrage raconte la suite du pitch et s’achève avec une conclusion.
        • P3/ Se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique et en anticiper les difficultés éventuelles.
      • Le court métrage dure 15 mn
        • P2/ Mener à terme une production individuelle dans le cadre d’un projet accompagné par le professeur.
      • Votre partie est claire et cohérente.
        • P5/ Confronter intention et réalisation dans la conduite d’un projet pour l’adapter et le réorienter, s’assurer de la dimension artistique de celui-ci.
      • Votre partie est expressive.
        • A1/ Dire avec un vocabulaire approprié ce que l’on fait, ressent, imagine, observe, analyse s’exprimer pour soutenir des intentions artistiques ou une interprétation d’œuvre.
      • Votre partie hybride un maximum de techniques différentes de stop-motion.
        • E4/ Explorer l’ensemble des champs de la pratique plastique et leurs hybridations, notamment avec les pratiques numériques.
      • Votre partie présente une animation fluide.
        • P3/ Se repérer dans les étapes de la réalisation d’une production plastique et en anticiper les difficultés éventuelles.

 

Cette vidéo constitue la conclusion de la première réelle séquence des 5èmes. Elle a permis d’une part d’engager une réflexion sur le bien fondé de la vidéosurveillance à travers les relations qu’entretiennent vidéo et véracité et d’autre part d’établir les bases conceptuelles, pratiques et organisationnelles d’une pratique audiovisuelle.

CCTV

Module : ESPACE  / Durée : 2/3 / Difficulté : 2/3

Quels liens entretiennent la vidéo et la véracité ?

 

Internet : Parfois les caméras de surveillance filment des choses étrangement différentes.

Incitation :

Suite aux plaintes d’élèves qui avaient subi de nombreuses et pénibles plaisanteries pendant les récréations, l’administration du collège avait pris la décision de placer des caméras de vidéosurveillance dans la cour. Elle cherchait en effet à identifier le responsable de ces actes qui restait mystérieusement insaisissable. Après visionnage des vidéos, la surprise fut énorme lorsque l’administration comprit que le plaisantin bénéficiait de pouvoirs surnaturels…

Cinéma : Georges Méliès, Le voyage dans la lune, 1902

Consignes :

Réaliser une vidéo ( N&B, Muet, 1à2mn, Cadre fixe, (faux) Plan Séquence)

– Elle semblera provenir d’une caméra de vidéosurveillance qui filme la récréation.

Placer la caméra dans un lieu qui suggère la vidéosurveillance.

Donner l’impression, par le cadrage, qu’il y a beaucoup de monde dans la cour.

– Elle représentera une des mystérieuses plaisanteries.

Mettre en scène une plaisanterie (acceptable en cours)

Veiller au jeu d’acteur (réaction du plaisantin, de la victime et des témoins)

– Elle dévoilera le pouvoir surnaturel du plaisantin.

En vous inspirant des références, élaborer la représentation d’un pouvoir surnaturel.

Il est possible de monter vos plans, pour donner une apparence de plan séquence.

Organisation :

Travail en grand groupe dans la cour. (Moitié de classe)

A désigner :

Un scénariste, le responsable de l’histoire

Un réalisateur, le responsable de la vidéo

Un cadreur, le responsable de la caméra

Un clapman, le responsable des plans

Des acteurs (Le plaisantin, Les victimes, les témoins, les figurants)

Un monteur, le responsable du montage

Évaluation (Compétences visées):

Cadrage : Votre vidéo semble provenir d’une caméra de vidéosurveillance.

R2/ Identifier des caractéristiques (plastiques, culturelles, sémantiques, symboliques) inscrivant une œuvre dans une aire géographique ou culturelle et dans un temps historique.

Narration : Votre vidéo met en scène une des mystérieuses plaisanteries.

A3/ Expliciter la pratique individuelle ou collective, écouter et accepter les avis divers et contradictoires.

Tournage : Votre vidéo met en scène une des mystérieuses plaisanteries.

P1/ Concevoir, réaliser, donner à voir des projets artistiques, individuels ou collectifs.

Montage : Votre vidéo dévoile le pouvoir surnaturel du plaisantin.

E3/ Recourir à des outils numériques de captation et de réalisation à des fins de création artistique

Oral : Prise de position sur la vidéosurveillance en fonction des références

R5/ Prendre part au débat suscité par le fait artistique.

Références :

Vidéosurveillance et Montage

David Lynch, Twin Peaks: Fire walk with me (Bowie scene) 1992

David Lynch, Lost Highway (Second video replay scene) 1997 (criticalcommon)

Manu Luksch, Faceless (trailer), 2007

Vidéosurveillance et Espace

Thomas Y Levin, Exposition : CTRL [Espace]. Rhétorique de la surveillance, 2002 (ZKM.de)

Rem Koolhass / OMA, Project for Renovation of Panoptic Prison, 1979 (5.29mn)

Jeremy Bentham, The Penitentiary Panopticum or Inspection House, 1787/1792 (7.45mn)

Ange Leccia, Arrangement Stasi, 1990 (17.24mn)

Michaela Melian, Mobile, 1999 (20.06mn)

Harco Haagsma, Biological System : Vilno, 1997 (21.52mn)

Dan Graham, Yesterday/Today, 1975 (40.32mn)

Jonas Dahlberg, Safe zones N°7, 2001 (42.37mn)

Dan Graham, Time Delay Room, 1974 (44.01mn)

Bruce Nauman, Videosurveillance Piece (Public Room/Private Room) 1969/1970 (45.12mn)

Niels Bonde, I never had hair on my body or head, 1995/2001 (46.41mn)

Bruce Nauman, Live Taped Video Corridor, 1970 (47.50mn)

Julia Scher, Superdesk, 1993/2001 (50.15mn)

Visomat inc., ASCII Vision, 2001 (50.50mn)

Impactée à mi-parcours par le confinement, la progression pédagogique de la CHA-AP de Segonzac a particulièrement souffert cette année de la crise sanitaire comme tous dispositifs mettant en avant une pédagogie de projet basée sur des collaborations et partenariats,. Pourtant le suivi d’un groupe constitué pour une durée de trois ans permettra des reports de projets bienvenus qui permettront sans doute d’achever la plupart des séquences engagées.

Un début d’année prometteur

Les 3èmes ont concouru au festival de courts métrages Cutback de Saint Pierre d’Oléron et ont pu se rendre aux projections, ateliers et cérémonies du festival et y avoir leurs premières expériences d’un festival comme participant.

Les 65 chaapistes se sont déplacés au festival Courant 3D au pôle Magellis à Angoulême afin de visionner une sélection de films liés aux nouvelles technologies constituée d’un court-métrage en relief haute performance présentant de manière didactique le débarquement ainsi que d’un film interactif traitant de la corruption du comité olympique.

L’EPI destiné aux 3èmes CHAAP Création d’un Jeu vidéo “FPS Pacifiste” réalisé en collaboration avec M. Gouge professeur de mathématiques a pu être achevé en partie en distanciel permettant la réalisation d’un jeu vidéo complet et jouable, mis à disposition de l’ensemble des collégiens. L’objectif d’acquisition d’une distance critique face à la subjectivité imposée et à la violence inhérente dans une reflexion liée à la notion d’espace du « First personal shooter » fut d’ailleurs efficiente.

Les 5èmes ont participé au “Pentathlon des arts” en réalisant des capsules vidéos basées sur la principe du “record” dans le cadre de la labellisation du collège “Génération 2024” en vue des jeux olympiques de Paris.

La mise en place de l’Espace de création, dispositif impulsé par le conseil départemental et orienté sur l’éducation à l’image lors de cette première session destiné en priorité aux 3ème et 4ème chaapistes qui laissera l’élève a terme construire lui-même ses apprentissages dans une démarche de projet hors temps scolaire a permis la création d’un « JT des Fake News » réalisé par une soixantaine d’élèves après leur participation aux journée e-media sises à l’ENJMIN

Grâce à nos partenaires et au financement du CD 16, les 3èmes et 4èmes CHA-AP se sont rendus au site d’Angoulême du FRAC afin de visiter l’exposition « Tympan rétine » et y ont mené dans le cadre d’un atelier de création un travail d’appropriation vidéo de la thématique abordée dans l’exposition.

Une fin d’année en transition

L’EPI de création d’une parodie de bande annonce de blockbuster américain “an american trailer” réalisée avec Mme Delavallade professeur d’anglais étant entièrement scénarisée et storyboardée pourra être tournée et montée l’an prochain par des élèves passés de 4ème à 3ème CHAAP.

L’atelier des 5 èmes CHAAP de performances filmées réalisé avec le professeur d’éducation musicale M. Chaudy et ayant pour thème le harcèlement scolaire pourra sous condition être finalisé l’an prochain afin de concourir à la prochaine session du dispositif national « Non au Harcèlement »

Financée grâce à l’appel à projet « PACTE » émis par la DAAC poitou-charentes la réalisation du court métrage en collaboration avec Lola Gonzalez, artiste, le FRAC et l’école d’Ambleville sera remis à l’an prochain. En effet si les élèves de 4ème CHAAP sensibilisés à la notion de tableau dans l’art vidéo ont pu échanger en distanciel des idées concrètes de réalisation (situation, pitch, condition de tournage) avec notre artiste, le tournage qui engagera une centaine d’enfants ne prendra place en conséquence que pendant la prochaine année scolaire.

Les 3èmes et 4èmes de CHAAP se sont déplacés dans les locaux de l’EESI ( Ecole Européenne Supérieure de l’Image) afin de rencontrer les étudiants avec lesquels ils ont partagé un atelier collaboratif dans le collège sur cinq semaines en vue de la production d’une série cohérente de sept courts métrages d’animation intitulé le « doigt dans l’oeil » basé sur la relation sens propre/sens figuré, thématique choisi par les collégiens et les étudiants de concert. Si l’atelier fut fort fructueux pour l’ensemble des participants de leur propre dire, celui-ci n’a pas rencontré la conclusion attendue sur une finalisation et un échange à propos des productions en raison de la mise en œuvre du confinement. Cet aboutissement pourra pourtant avoir lieu avec une partie d’entre eux lors de la mise en œuvre de l’atelier de l’an prochain.

En conclusion, il semble que la CHAAP mettant en avant une stratégie d’échanges avec ses partenaires et collaborateurs à travers des projets audiovisuels volumineux en terme de temps et de personnes vivra probablement, grâce à un groupe pérenne d’élèves motivés sur le temps scolaire, l’année 2020/21 comme un appendice de l’étrange année précédente et pourra, en suivant des axes pédagogiques au long court, remplir les objectifs fixés à sa création aux bénéfices de la formation de l’élève.

Cette vidéo est constituée d’une captation de la séance d’introduction à la séquence “Slenderman” à destination des 4èmes CHA-AP. Bien que plus posée qu’à l’accoutumée, elle est pourtant représentative des cours de CHA-AP par la stratégie d’implication et d’engagement qui y est développée. Celle-ci articule en effet initiative des élèves et projet d’enseignement ainsi que culture populaire et visée artistique.

Historique du développement du dispositif Lesimagesenmouvement 2014/2020

2014/15
6ème : Accompagnement personnalisé sur des compétences transversales en particulier autonomie et méthodologie.

2015/16
5ème : Mise en place d’un dispositif innovant intitulé «lesimagesenmouvement» dans le cadre de l’Accompagnement personnalisé.

Création d’une chaine youtube  : Lesimagesenmouvement Segonzac

5ème : Partenariat avec le FRAC :
– Organisation de 3 visites au site d’Angoulême
– Organisation de 3 interventions Une heure/ Une œuvre

2016/17
5ème : EPI Français/Education Musicale/Arts Plastiques en partenariat avec le FRAC et un artiste : atelier «I want to believe» (DAAC)

– Finaliste au Prix de l’Audace Artistique et Culturelle de la Fondation de France

– Mention spéciale du Jury au Festival CinéClap de Chartres

2017/18
5ème : EPI « Création poétique du Monde » Français/Education Musicale/Arts Plastiques
5ème : Organisation de l’atelier Machinima avec une artiste (DAAC)

5ème : Partenariat avec le FRAC :
– Organisation de 3 visites au site d’Angoulême
– Organisation de 3 interventions Une heure/ Une œuvre

2018/19
5ème/4ème/3ème classe à horaire aménagée arts plastiques (CHAAP) avec le FRAC et L’EESI.

CHAAP 4/3 èmes :
Visite de l’EESI et Organisation d’un atelier d’animation avec 5 étudiants de l’EESI (Ecole Européenne Supérieure de l’Image)

CHAAP 4/3 èmes : Visite de l’expo du FRAC Mode d’emploi et atelier audiovisuel

CHAAP 4 ème: Participation au Festival de courts métrages Cut Back de Saint Pierre d’Oléron

CHAAP 5èmes: Intervention de CANOPE pour une formation technique caméra et régie + Captation du spectacle de fin d’année

CHAAP 5èmes: Collaboration avec l’éducation musicale, Réalisation d’un LIP DUB de communication pour accroître la visibilité du collège

CHAAP 3 4 5èmes: Sortie au festival de courts métrages en relief Courant 3D

CHAAP 3 4 5èmes: Médiation autour de courts métrages mise en œuvre par l’association “Prenez du relief”

CHAAP 4èmes : Participation (candidature) au festival TAKAVOIR de Niort

CHAAP 3 4 èmes: Sortie (médiation + réalisation d’un atelier + publication de la réalisation audiovisuelle) à la fondation d’art contemporain Martell

CHAAP: Intervention (présentation, atelier, référence) CM1/CM2 École de Mainxe

6 ème, 3 classes (en lien avec la CHAAP) : Organisation de deux médiations d’œuvres d’art vidéo en collaboration avec Le FRAC

2019/20

CHAAP 3émes: Participation en sélection officielle et Sortie au festival Cut-back de saint pierre d’Oléron

CHAAP 5/4/3émes: Sortie au festival Courant 3D Angoulême

CHAAP 3émes: EPI Maths/Arts Plastiques : FPS pacifiste. Réalisation d’un jeu vidéo complet.

CHAAP 4émes: EPI Anglais/Arts plastiques “An american trailer” réalisation de la parodie d’une bande annonce en Anglais de blockbuster .

CHAAP 5émes: Atelier/EPI Ed musicale/Arts plastiques : Réalisation d’un clip/performance en vue d’une participation au concours “Non au Harcèlement”

CHAAP 5émes: Réalisation de 6 courts métrages “record” pour le pentathlon des arts / participation à Génération 2024

CHAAP 3/4émes: Sortie EESI visite puis atelier d’animation de 6 semaines avec des étudiants de l’école

CHAAP 3/4émes: Visite de l’expo du FRAC Tympanrétine et atelier audiovisuel

CHAAP  4émes + CM2 Ambleville: Organisation de l’atelier Tableau vidéo avec une artiste (DAAC)

CHAAP 3/4émes + élèves volontaires  : Mise en place de “l’espace de création numérique” (conseil départemental) :
Réalisation de deux projets personnels numériques d’élèves + Réalisation d’un “JT des Fake News” pour 65 élèves + sortie à L’ENJMIN